Comment développer la confiance en soi de vos enfants

1539 0
confiance en soi

La confiance en soi est un des éléments essentiels au bon développement de votre enfant et à sa réussite scolaire. Voici comment vous pouvez aider votre enfant à développer sa confiance en lui pour lui permettre d’entreprendre et de réussir sa vie et ses projets futurs.

Les enfants confiants sont généralement bien plus motivés que ceux qui manquent de confiance : ils apprennent rapidement de nouvelles compétences et relèvent toujours de nouveaux défis. Dans leurs interactions avec les adultes, Ils sont plus confiants et attendent également à ce que ces derniers soutiennent leurs efforts. Cette confiance en soi est également cruciale pour s’entendre avec les autres groupes d’enfants et résoudre les nombreux défis sociaux – tels que le partage, la compétition et l’amitié. Des défis auxquels vos enfants sont généralement confrontés en milieu scolaire.

Comment se développe la confiance en soi ?

Les bébés naissent sans véritable conscience d’eux-mêmes,  ils apprennent qui ils sont principalement à travers leurs interactions et leurs expériences avec les autres. Dans une large mesure, le sentiment de confiance d’un enfant est façonné et nourri par ceux qui prennent soin de lui et qui l’éduque.

Regardez comment la confiance augmente au cours des trois premières années de la vie:

  • Un nouveau-né pleure et est réconforté par ses parents. Ce bébé apprend qu’il est aimé, important et digne d’être apaisée.
  • Un tout-petit prend un tabouret pour chercher son jouet préféré – le téléphone portable de son papa – sur la table. Son père lui dit « Je ne peux pas te laisser jouer avec mon téléphone…mais que dirais-tu de jouer avec ça? » Il lui tend un téléphone jouet et il commence joyeusement à passer des appels. Cet enfant apprend que ses intérêts sont importants et seront respectés et soutenus (dans une certaine limite) par ceux qui l’aiment.
  • Un enfant de 3 ans sanglote alors que ses parents partent pour une soirée en ville… sans lui. Ils l’aident à se calmer et à s’installer avec sa baby-sitter. L’enfant apprend que ses sentiments sont importants et que ses parents l’écouteront et lui répondront lorsqu’il est en détresse.

Vous trouverez ci-dessous des moyens de nourrir la confiance en soi de votre enfant grâce à vos interactions quotidiennes.

Établissez des routines avec votre enfant

Lorsque des événements sont prévisibles, ou lorsqu’ils se produisent approximativement de la même manière et à peu près à la même heure chaque jour, votre enfant se sentira en sécurité, en confiance, et en contrôle de son monde. Il sait que, par exemple, le bain vient en premier, puis les lectures de livre, puis les chansons et ensuite le coucher. Il comprend ce qui va se passer ensuite et peut se préparer à ces changements. Si les événements quotidiens semblent se produire de façon aléatoire, cela peut causer beaucoup d’anxiété aux enfants. Si la vie n’a pas de sens, elle peut sembler trop soudaine et parfois effrayante à explorer pleinement. Lorsque les enfants savent à quoi s’attendre, ils sont libres de jouer, de grandir et d’apprendre. Évidemment, vous pouvez également changer de routines parfois en partant en voyage ou en réalisant des activités à l’extérieur. Si vous envisagez par exemple de partir en Italie, proposez-lui plusieurs activités pour qu’ils puissent en choisir une qui pourrait lui plaire. Il pourra même vous épater !

développer la confiance

Développer la croissance de l’enfant

La taille joue un rôle important dans la personnalité globale, certains enfants sont dotés de “grands gènes”, tandis que certains doivent travailler un peu pour atteindre cette hauteur parfaite. C’est un fait qu’après un certain âge, la croissance de la taille stagnent et c’est pourquoi la plupart des gens prennent soin de la taille de l’enfant dès leurs premiers jours.

Il est intéressant de noter que plusieurs facteurs conduisent à la croissance globale d’un enfant, mais les habitudes alimentaires jouent un rôle central. Par conséquent, il est souvent conseillé de nourrir votre enfant avec un régime alimentaire riche en nutriments, et d’ajouter des probiotiques et des vitamines car cela donnera à votre enfant une nutrition suffisante pour une bonne taille et un bon poids en fonction de son âge.

Permettre et faciliter de nombreuses possibilités de jeu

Le jeu est la façon dont les enfants apprennent sur eux-mêmes, sur les autres et sur le monde qui les entoure. Par le jeu, les enfants apprennent également à résoudre des problèmes et à développer leur confiance en eux – trouver la balle derrière le canapé, choisir et dessiner la bonne forme, etc. Un bébé qui appuie avec succès sur un bouton d’un jouet qui produit un son agréable apprend qu’il peut faire bouger les choses.

C’est aussi par le jeu que les enfants apprennent ce que cela fait d’être quelqu’un d’autre, d’essayer de nouveaux rôles et de trouver des sentiments compliqués. Une fillette de deux ans qui s’habille en jouant à une maman qui part travailler peut lui rendre plus responsable. Un enfant de trois ans jouant aux Power Rangers peut être plus assertif, maîtriser ses peurs ou évacuer des sentiments agressifs. Laissez votre enfant jouer pendant la récréation – cela renforcera sa confiance, son assurance et ses compétences en leadership.

Aidez votre enfant à apprendre à résoudre les problèmes

Aidez votre enfant à résoudre les problèmes, mais ne les résolvez pas toujours pour lui. De cette façon, vous lui donnez la chance de réussir.

Si votre enfant construit une maison en blocs sur le tapis et qu’il continue de tomber:

  • Dites-lui que vous voyez à quel point il est frustré
  • Demandez-lui s’il sait ce qui pourrait causer le problème
  • Faites-lui part vos observations, c.-à-d. que le tapis est épais de sorte que les blocs ne sont pas stables
  • Demandez-lui s’il a des idées sur ce qui pourrait les rendre plus stables
  • Demandez-lui s’il souhaite avoir des suggestions: «Que penses-tu de le faire sur un sol dur?»

Le but est de guider et de soutenir votre enfant dans ses efforts de résolution de problèmes, mais pas de le faire à sa place. Parfois, les moments de grande frustration de votre enfant sont en fait de belles occasions pour qu’il puisse développer des sentiments de confiance, de compétence et de maîtrise. Il apprendra qu’il peut compter sur vous pour l’encourager.

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *