À savoir sur les réglementations concernant les brise-vues pour les terrasses

106 0
brise-vues

L’intimité est parfois un luxe. Dans les espaces urbains de plus en plus denses, il est en effet déjà difficile de pouvoir profiter d’un petit écrin de verdure et plus encore de le faire au calme et en toute tranquillité. Beaucoup sont alors tentés de faire installer une structure opaque pour bloquer la vision sur leur petit jardin.  Les brise-vues pour les terrasses sont ainsi de plus en plus fréquents, mais ils sont aussi soumis à des réglementations très strictes. Explications.

Un brise-vue c’est quoi ?

De quoi parle-t-on quand on évoque un brise-vue ? Tout simplement une structure ou une séparation mise en place pour se protéger du regard des voisins ou de celui des passants. L’idée étant de se créer une intimité par l’occultation. En général, ils font partie intégrante d’une structure plus vaste, comme une clôture ou un mur de séparation et participent à sécuriser l’espace. Les brise-vues pour terrasses par exemple sont donc de plus en plus communs dans nos espaces urbains saturés.

Les brise-vues peuvent être conçus en matériaux très différents. Ils peuvent être constitués de PVC, de canisses en bois, de pierres, de bois. Certains sont même de simples haies artificielles. Sur un site réputé comme idmarket.fr, vous trouverez ainsi toutes sortes de brise-vues, ce qui facilitera grandement son intégration à l’intérieur de votre propriété. Et nous allons maintenant voir pourquoi le brise vue d’une hauteur de 1m80 est le plus demandé.

brise-vue terrasse

Les règles à respecter concernant les brise-vues pour les terrasses

Avant d’installer des brise-vues pour les terrasses, il est indispensable de se renseigner au préalable sur les éventuelles servitudes d’urbanisme qui frapperaient la propriété. Si celles-ci sont non apparentes, d’origine privée ou dues à un PLU, alors toute construction est interdite, car le terrain est dit non constructible. Pour être en mesure d’installer un brise-vue, il faudra alors obtenir une autorisation préfectorale.

Certains brise-vues sont en outre soumis à des contraintes particulières. Par exemple, tout brise-vue végétal pouvant atteindre une hauteur de pus de deux mètres doit nécessairement être planté à deux mètres de la clôture ou du mur du voisin. Pour tout autre végétal, une distance de seulement 0,5 m sera suffisante. Sachez aussi qu’il est absolument nécessaire de consulter le PLU de votre commune, car des règles spécifiques peuvent être appliquées.

Brise-vues et déclarations

De manière générale, pour installer des brise-vues pour les terrasses ou pour toute autre structure, la demande de permis ou de déclaration auprès de la mairie est superflue. Cependant, mieux vaut se renseigner auprès des services concernés. En effet, le PLU ou bien le POS, Plan d’Occupation des Sols, peut imposer des conditions particulières en fonction des communes. Sachez aussi consulter le cahier des charges du lotissement si vous faites partie d’une copropriété.

Il est également important de comprendre que la déclaration de travaux peut être nécessaire si votre logement est situé dans une zone sauvegardée, dans une aire de mise en valeur du patrimoine ou encore dans un site classé, entre autres. Les règles de distanciation, les hauteurs des brise-vues ou encore les modalités d’implantation varient souvent alors, renseignez-vous avant même d’installer un parasol professionnel pluie et soleil !

Aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.