Un guide du débutant sur le processus de montage d’un film

269 0
montage d'un film pour débutant

La magie de manifester la vision du réalisateur devant le public est ce que font les monteurs de films. Les monteurs de films ne sont pas toujours sous les projecteurs, mais ils jouent un rôle important dans l’élaboration de la version finale d’un film. Le travail d’un monteur de films est très minutieux et demande une pointe de créativité ainsi qu’une excellente maîtrise des techniques de montage. Défini précisément, le montage d’un film consiste à assembler de longs plans (bruts) du film, à les découper méticuleusement avec un éditeur ou un logiciel vidéo en ligne , et à faire les choix artistiques en utilisant sa créativité pour donner vie à la vision du réalisateur du film.

Les monteurs de films travaillent en étroite collaboration avec les réalisateurs et les producteurs pour analyser à quoi ils veulent que le film ressemble, puis montrer leur magie en conséquence. Pour être décrit en une phrase, le montage de films est l’activité simple et méthodologique consistant à rendre les films présentables à l’écran.

Pourquoi le montage d’un film est essentiel dans le processus de réalisation d’un film :

un film présenté au public est le fruit des efforts inlassables d’une grande équipe de réalisateurs, d’acteurs, de producteurs, de caméramans, de monteurs et de toute personne qui travaille sans relâche derrière et devant l’appareil photo. Cependant, il arrive parfois qu’un film ne réussisse pas à projeter la magie attendue sur le public, ce qui est un cauchemar pour toutes les personnes qui y sont associées. Et pour éviter cela, un bon éditeur vient dans le siège du conducteur.

Voici quelques-unes des nombreuses raisons pour lesquelles le montage d’un film est une étape cruciale dans le processus de réalisation d’un film :

  1. Le montage transmet l’information au bon moment : La charge de présenter la bonne information au bon moment est confiée au monteur. Le timing comique, le son dramatique et l’effet qui maintient le public et son esprit engagés tout au long du film sont la magie du monteur.
  2. Le montage détermine le rythme : Un monteur détermine quel rythme pourrait être le mieux adapté pour un plan selon les exigences de l’histoire. L’éditeur analyse lorsque l’histoire traîne inutilement et l’édite avec des sites Web/logiciels d’édition vidéo tout en conservant le scénario général et le rythme du film.
  3. Le montage assure un flux continu de plans : Un flux cohérent de plans est ce que l’histoire et le public exigent le plus. Si le public sent qu’il y a un saut dans le film, il considérera cela comme une erreur, ce qui finira par affecter sa perception globale du film.
  4. Le montage établit un lien émotionnel avec le public : les bons monteurs pensent et repensent chaque aspect du plan du point de vue du client et s’efforcent de garder le public et ses émotions connectés au film. Pour les films d’horreur, par exemple, si la scène avec suspense et horreur est alignée avec un son pourri ou des effets médiocres, le public la considérera comme drôle plutôt qu’effrayante. Par cela, le film perdra le lien émotionnel avec le public.

processus de montage d'un film

Les étapes cruciales du montage d’un film

Il y a certaines étapes du montage d’un film qu’un monteur regretterait d’avoir oubliées. Ces étapes sont :

  1. Journalisation : La journalisation est la tâche assignée à l’éditeur adjoint. C’est le processus de tri et de sélection des images, qu’un éditeur manipulerait lors d’un montage ultérieur. Il contient également des notes supplémentaires des réalisateurs sur les plans distinctifs et ce qu’ils veulent que l’éditeur en fasse.
  2. First Assembly : First Assembly est la version de l’éditeur de l’histoire, quoiqu’assez longue. Dans ce processus, l’éditeur enchaîne les séquences disponibles selon l’histoire du film. Le premier montage des films hollywoodiens à gros budget commence parallèlement au tournage.
  3. Rough Cut: Une partie où la créativité de l’éditeur joue un rôle non négligeable. Cela peut prendre jusqu’à des mois et le processus peut différer d’un éditeur à l’autre. Il découpe la version étendue du film présentée dans un format structuré lors du premier processus d’assemblage. Lorsque vous travaillez en étroite collaboration avec le réalisateur, vous devrez peut-être travailler selon le réalisateur. Cependant, tout en travaillant seul, vous pouvez avoir une liberté créative entre vos mains.
  4. Fine and Final cut: À partir de maintenant, avec le rough cut, le film s’affine dans une certaine mesure. Cette étape consiste à prêter attention aux détails. À ce stade, l’accent est mis sur chaque coupe mineure. Aucune modification ne peut être apportée à la chronologie après une coupe fine. Le montage final se concentre sur la recherche de libres et d’effets sonores. Il comprend également des effets visuels, des graphiques et tous les autres éléments susceptibles d’embellir l’apparence du film.

Quel logiciel de montage vidéo serait le mieux adapté aux besoins de montage de films ?

Le montage de films est réputé pour être une tâche fastidieuse, longue et difficile, ce qui est bien le cas. Cependant, le bon choix de logiciel peut rendre l’ensemble du processus beaucoup plus facile et rapide. Tout en choisissant le bon logiciel de montage vidéo, vous devez rechercher des fonctionnalités spéciales telles que la disponibilité des effets, des fonctionnalités faciles à utiliser, des voix off automatisées, des ajustements de vitesse, une résolution HD, un stockage cloud élevé et bien d’autres dans votre budget. Quelques noms en tête de liste sont Kizoa, Adobe Premiere Pro, Avid Media Composer et Final Cut Pro X.

Kizoa, de tous, est en tête de notre liste compte tenu de ses fonctionnalités haut de gamme adaptées aux débutants, 100 Go stockage en nuage et excellent support client.

Choses à retenir lors du montage d’un film

Les conseils suivants peuvent faire passer le processus de montage du film de généralement fastidieux à véritablement relaxant en un clin d’œil.

  1. Évitez d’ajouter des détails supplémentaires qui pourraient ralentir le rythme du film.
  2. Gardez à l’esprit le montage et son processus lors du tournage du film. Essayez de couper une scène/prise de vue alors qu’il y a un moment à l’écran ou devant la caméra.
  3. Gardez à l’esprit l’idée principale ou le scénario du film lors du montage et essayez de vous y tenir.
  4. Utilisez les effets audio pour ajouter plus d’intensité aux scènes sans compromettre les éléments visuels. Assurez-vous d’établir une coordination entre les éléments visuels et audio.
  5. Envisagez d’utiliser deux moniteurs. Lors du montage d’une vidéo, un monteur doit éviter les allers-retours entre les fenêtres. Cependant, l’utilisation de deux moniteurs permet de surveiller facilement chaque aspect de la vidéo.
  6. Lors du montage, vous devez éviter de couper simultanément la vidéo et l’audio pour éviter un conflit entre les deux. Pour obtenir la coordination entre l’audio et la vidéo, essayez d’utiliser des techniques de pré-lap et de post-lap.

Aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.