Wei Dai, l’ingénieur en informatique à l’origine de la cryptomonnaie avec son projet b-money

637 0
wei dai informatique origine cryptomonnaie

L’histoire des cryptomonnaies est bien plus ancienne que l’on ne le pense. Satoshi Nakamoto, le supposé créateur du Bitcoin, a en effet puisé aux sources du domaine cryptographique. Aussi génial soit-il, il n’a pas créé le Bitcoin de toutes pièces, mais a repris, plus ou moins consciemment, certaines des techniques et des innovations réalisées par d’autres ingénieurs informatiques. Avec son b-money, peut-on alors dire que Wei Dai est à l’origine de la cryptomonnaie ?

Wei Dai, un cryptographe philosophe

Comme la plupart des crypto-anarchistes des années 90, Wei Dai est une personnalité mystérieuse qui a laissé filtrer très peu d’informations personnelles sur les réseaux. On sait pourtant qu’il a fréquenté l’université de Washington aux États-Unis, un établissement par lequel est passé une autre légende de la cryptographie : Nick Szabo. Certains vont même jusqu’à dire que cette coïncidence troublante placerait les deux hommes en tête de liste des personnes potentiellement cachées sous le masque de Satoshi Nakamoto, le créateur du Bitcoin.

Mais tout cela n’est que conjecture. On sait par contre que Wei Dai commence sa carrière de cryptographe au début des années 90 en tant que développeur pour TerraSciences puis pour Microsoft. Il travaille aussi à la diffusion de bibliothèques cryptographiques en open source, mais aussi au chiffrement par bloc, un élément essentiel à l’origine de la cryptomonnaie, désormais accessible au trading via des applications comme Bitiq.

wei dai et projet b-money

Un cypherpunk à l’origine de la cryptomonnaie

En parallèle de ses activités professionnelles et de ses recherches académiques, Wei Dai s’intéresse de près au mouvement cypherpunk. L’idéal crypto-anarchiste, fait de savoir-faire technique, de goût pour la liberté économique et de tension vers le transhumanisme l’intéresse au plus haut point. Il participe donc très vite à la liste de diffusion du mouvement et y aborde de nombreux sujets très variés, sur lesquels il fait preuve d’une vivacité d’esprit impressionnante.

Des sujets tels que la théorie des jeux, la vie privée, l’anonymat sur Internet et la réputation numérique sont parmi ces thèmes de prédilection. Mieux encore, cet ingénieur que l’on considérera à l’origine de la cryptomonnaie bien des années plus tard met ses compétences au service de l’avancée concrète des idées crypto-anarchistes. Il crée en effet des outils comme un système d’horodatage, un protocole de communication anonyme ainsi qu’un système de partage sécurisé et les met au service de la communauté.

L’héritage du b-money

Wei Dai est avant tout un ingénieur explorateur, curieux de tout et doté d’un esprit extrêmement visionnaire. Mais il est aussi un concepteur de génie, ce qui permet de faire aujourd’hui partie du panthéon de ceux qui sont à l’origine de la cryptomonnaie. Et ceci est dû au fait qu’il a intégré de nombreux aspects techniques qui seront repris plus tard par les créateurs du Bitcoin au sein du fonctionnement de son b-money.

Le b-money est construite sur un réseau de participants, identifiés par des clés publiques numériques et où chaque message est signé par l’envoyeur puis chiffré par le destinataire. En outre, tous les actifs du réseau maintiennent et mettent à jour une base de données qui recense la quantité de b-money détenue par chacun des participants… Vous comprenez pourquoi le b-money est considérée comme le précurseur du Bitcoin, n’est-ce pas ?

Aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.