Médecine esthétique : l’acide hyaluronique super star des injections de fillers

837 0
médecine esthetique acide

Les innovations scientifiques de la médecine esthétique proposent des solutions ciblées pour corriger les imperfections du visage ; elles donnent aux médecins esthétiques les moyens d’agir sur le vieillissement cutané et de limiter ou de réparer les lésions dues aux agressions extérieures. Grâce aux produits d’injection de plus en plus performants, il n’est plus nécessaire de passer par la chirurgie pour réduire les rides, effacer l’affaissement du menton ou retrouver l’éclat du teint. Ces nouveaux matériaux injectables ont considérablement évolué en qualité, reléguant l’acte chirurgical à la solution de la dernière chance ; ce sont des « fillers », c’est-à-dire des produits de comblement que le professionnel injecte lors d’une séance.

On distingue deux catégories de fillers : les produits résorbables dans lesquels se trouve l’acide hyaluronique, et les produits non-résorbables.

Cet article fait le point sur les produits de comblement et développe les avantages de l’acide hyaluronique.

Les produits de comblement

Quels sont leurs objectifs ?

L’injection de fillers est un moyen simple, rapide et efficace pour corriger certains défauts ou imperfections du visage. Il s’agit principalement :

  • d’atténuer les rides et ridules autour des yeux, entre les deux yeux, sur le front et autour de la bouche,
  • de redessiner le contour des lèvres et de les rendre plus pulpeuses,
  • d’effacer les sillons qui partent du nez jusqu’à la commissure des lèvres, ou du coin de la bouche, en les « remplissant »,
  • de redéfinir les contours qui manquent de volume : menton, mâchoires, pommettes, etc.,
  • d’effacer les traces d’acné et les cicatrices.

Comment fonctionnent-ils ?

Les produits de comblement sont fluides et s’injectent dans le derme ou dans l’épiderme selon le résultat recherché. Ainsi, pour un lissage – combler une ride par exemple – l’injection se fera sous la peau, à 1 ou 2 mm, avec une aiguille très fine et un produit extrêmement fluide. En revanche, s’il s’agit de définir des volumes, de remodeler certaines parties du visage, le produit sera injecté plus profondément et sa concentration sera plus importante ; c’est le cas pour remodeler les pommettes ou le nez.

Les différents produits de comblement

Le marché des produits de comblement est en constante évolution, il existe de ce fait de nombreux fillers qui bénéficient du marquage de la Communauté Européenne (CE) et garantissent la conformité en matière de santé, de sécurité et de protection exigées par l’Union Européenne.

Les fillers se regroupent dans deux catégories : les produits résorbables et les produits non-résorbables.

  • Les produits résorbables

Ils sont biodégradables et se résorbent avec le temps ; il faut envisager alors une nouvelle séance d’injections lorsque leurs effets ont disparu.

Ces produits sont principalement le collagène et l’acide hyaluronique ; ce dernier reste leader des produits fillers en raison de sa très bonne tolérance et de sa durée de vie de plusieurs mois.

  • Les produits non résorbables

La plupart d’entre eux vont rester plusieurs années ou ne jamais disparaître ; ils sont difficiles à manipuler et peuvent engendrer des effets secondaires importants : apparition de granulomes inflammatoires, nodules et kystes. Le silicone est un des produits non résorbables, ses injections sont d’ailleurs interdites en Suisse. Dans tous les cas, les produits biodégradables sont à privilégier.

acide hyaluronique

L’acide hyaluronique : super star des fillers

L’histoire de l’acide hyaluronique

En 1934, deux biochimistes du département d’ophtalmologie de l’Université de Columbia (NY) isolent une substance chimique inconnue d’un œil de bœuf. Ils la baptisent acide hyaluronique, du grec « hyalos » qui signifie « verre », en raison de sa transparence et de son aspect vitreux comme le verre. Ils retrouvent la présence de cette même substance dans d’autres parties de l’organisme, principalement dans le cartilage, le liquide synovial et le derme.

D’autres études révèlent par la suite l’importance du métabolisme de l’acide hyaluronique dans l’organisme et, dans les années 70’s, il est largement utilisé en chirurgie ophtalmologique puis dans le traitement de l’arthrose.

Ce n’est que dans les années 90’s que l’acide hyaluronique est utilisé en chirurgie esthétique pour l’hydratation de la peau, pour son rôle essentiel dans la migration et la multiplication des cellules, ainsi que dans la cicatrisation, faisant de lui une molécule super star.

Comment agit-il ?

L’acide hyaluronique est donc présent dans le corps humain, mais ses molécules subissent une lente dégradation avec le vieillissement, la pollution, le soleil, le vent et toutes les agressions extérieures ; les études montrent qu’après 50 ans, le taux d’acide hyaluronique dans le corps a baissé de moitié. Cette diminution de production naturelle est à l’origine de la déshydratation de la peau, des premières rides et du relâchement cutané.

  • Les prodigieux pouvoirs de l’acide hyaluronique

L’acide hyaluronique est doté d’un forte capacité pour attirer et retenir un gros volume d’eau en créant un gel élastique ; il peut en effet retenir 1000 fois son poids en eau ; cette capacité lui permet de combler les espaces entre les cellules et d’apporter à la peau son aspect rebondi et sa souplesse.

  • Les bienfaits de l’acide hyaluronique en injection

En médecine esthétique, l’acide hyaluronique a l’avantage de répondre à une double problématique : effacer les imperfections de la peau et corriger les asymétries dans le visage.

L’acide hyaluronique et le collagène sont essentiels au maintien de la structure des couches de la peau, le collagène lui donne sa fermeté tandis que l’acide hyaluronique nourrit et hydrate le collagène.

L’acide hyaluronique en injection possède les mêmes bienfaits que l’acide hyaluronique présent de manière naturelle dans la peau ; dès l’injection, il est immédiatement reconnu par les cellules de production du collagène (les fibroblastes) et relance sa propre production. Cette action favorise l’hydratation de la peau et a un effet immédiat sur le lissage : les rides sont comblées, la peau retrouve volume, élasticité et souplesse.

L’acide hyaluronique a également l’avantage de s’associer à d’autres traitements pour les compléter, par exemple pour un rajeunissement comme le peeling et la dermabrasion, ou en parallèle avec des injections de toxine botulique.

Comment se déroule une séance d’injection d’acide hyaluronique ?

Avant la séance, un questionnaire très précis vise à déceler l’existence de contre-indications à l’injection d’acide hyaluronique. Un examen minutieux est ensuite réalisé afin de déterminer ce qui est faisable ou pas et de décider s’il sera injecté de manière superficielle ou s’il s’agit d’un acide hyaluronique volumateur.

Le jour de la séance, il n’est pas nécessaire de pratiquer une anesthésie même légère, d’autant plus qu’actuellement la majorité des produits acide hyaluronique intègrent un anesthésique local. Néanmoins, certaines zones particulièrement délicates peuvent être plus douloureuses chez les personnes sensibles, notamment pour les injections autour de la bouche et dans les lèvres. Les professionnels ont à leur disposition deux moyens de contrer ces désagréments : en appliquant une demi-heure avant l’intervention une crème anesthésiante à la lidocaïne sur les zones à traiter, ou en injectant localement un anesthésiant qui assurera une totale insensibilité.

Injection d’acide hyaluronique à Genève

Le centre de médecine esthétique ReGeneva est un véritable pôle d’excellence dans les traitements par injection d’acide hyaluronique à Genève. Nos spécialistes en médecine esthétique vous accueillent et vous conseillent sur le meilleur traitement pour gommer les imperfections de votre visage et lui redonner son éclat.

Venez découvrir les injections d’acide hyaluronique dans votre centre de médecine esthétique ReGeneva à Genève Aéroport.

Rencontrons-nous !

Aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *