La marque New Era : Toujours au top des casquettes US

315 0
casquette New Era

Ce 15 janvier 202, la marque New Era a fêté ses 100 ans dans son magasin vitrine de New York. Véritable « success story » à l’américaine, la naissance et le développement de cette marque devenue iconique répondent à tous les standards d’un bon film hollywoodien. Parti de peu, l’entrepreneur Erhardt a posé les premiers jalons de ce qui deviendra la marque de casquette la plus célèbre au monde et la plus appréciée dans le monde du sport américain.

Cette réussite s’est appuyé sur des valeurs de travail, de goût de l’excellence et d’adaptabilité. La maison New Era s’est en effet toujours attaché à proposer des innovations pertinentes pour les consommateurs, en leur offrant plus de confort mais aussi en explorant les différentes voies stylistiques offertes par les goûts de leurs contemporains. Aujourd’hui, New Era, c’est plus de 30 millions de casquettes produites chaque année… Retour sur un rêve américain.

Les débuts de la marque New Era

En 1920, l’aîné Erhardt, originaire d’Allemagne, fonde sa première compagnie de chapellerie après avoir travaillé dans la confection pendant plusieurs années dans la banlieue de Buffalo. Visionnaire, il lance sur le marché la fameuse casquette gavroche en laine, qui remporte un franc succès auprès de la gente masculine de la région. Propulsé par cette première réussite, l’entreprise prend de l’ampleur et change de nom. La marque New Era était né.

En 1925, le fils Harold rejoint la compagnie. Son goût pour le travail bien fait, transmis par son père, lui permet d’apporter une vision neuve et jeune à l’entreprise, tout en conservant cet esprit d’excellence qui deviendra la marque de fabrique de la société. En effet, New Era restera toujours dans l’histoire comme la marque ayant apporté de nombreuses innovations à la casquette. Système de couture au niveau de la calotte pour affiner la silhouette, bandeau en tissu pour améliorer le confort ou meilleure gestion de la transpiration, toutes ces innovations sont signées New Era.

marque New Era

New Era : qualité, sport et singularité

Malgré cet entrain au travail et sa bouillonnante activité, la marque New Era subit, comme toutes les entreprises américaines, le contrecoup de la crise de 1929. Pour se rétablir, l’entreprise familiale décide d’investir la nouvelle passion des américains : le base-ball. En équipant les stars de la ligue nord-américaine dès 1934, New Era a trouvé sa place et son secteur. Pendant toute la décennie suivante, elle multiplie les partenariats et devient la marque emblématique du base-ball US.

En 1954, la marque lance un modèle qui fera date : la 59FIFTY. Facilement reconnaissable grâce à sa forme arrondie, sa visière plate et les 6 pans qui le composent, ce modèle sera le tremplin de la réussite mondiale de la marque qui fera ainsi de la casquette un véritable accessoire de mode et plus un simple outil de protection contre le soleil. Le succès est au rendez-vous. En 1974, 20 équipes sont sous contrat avec la marque puis en 1994, New Era devient le partenaire officiel de l’ensemble de la ligue de base-ball américaine.

Une marque de casquettes en perpétuelle évolution

La marque New Era est ainsi devenue un exemple de constance grâce à des principes jamais remis en cause que sont la qualité du produit, le souci du confort et un vrai goût pour l’innovation. Cette quête perpétuelle de nouveaux marchés a conduit à son hégémonie dans le secteur des sports US. En 2015, elle devient la casquette officielle sur les terrains de NBA, ce qui lui confère le titre de première marque américaine ayant l’exclusivité sur les trois ligues majeures.

Jamais rassasiée, New Era poursuit sa conquête de nouveaux marchés sportifs et obtient un contrat avec la ligue de Football Canadienne en 2018, puis un autre avec l’Open d’Australie en 2020. Véritable géant de la casquette haut de gamme, la firme a aussi conclu des accords de partenariat avec des équipes de football comme Manchester United. Reflet d’une constance jamais démentie, ses succès ne l’ont pourtant pas détourné de la simplicité des premiers temps. Ainsi que le dit Chris Koch, son actuel président : « Nous sommes extrêmement fiers de notre héritage et ravis du dynamisme dont nous jouissons au moment de nous engager dans nos 100 prochaines années ». Vivement la suite !

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *