Commercial : comment gérer sa timidité ?

533 0
gérer sa timidité

Nous avons tous en tête l’image du commercial à l’aise en toute circonstance, très convaincant et assuré qui parvient facilement à satisfaire les demandes de ses clients mais ce portrait est parfois loin de la réalité. Quand on vient de finir ses études en commerce et qu’on débute dans le métier, il peut être difficile de dépasser sa timidité si on n’a pas encore d’expérience sur le terrain.

Bien souvent, lorsqu’il s’agit d’aller prospecter, une personne réservée aura peur d’être jugé et de ne pas être à la hauteur lors du rendez-vous. Elle perdra ainsi ses moyens et n’arrivera donc pas à conclure une vente. Rassurez-vous, tout se surmonte, et même les plus naturellement timides peuvent devenir de fantastiques vendeurs. Voici quelques conseils pour vous aider à dépasser votre timidité et devenir meilleur dans la vente :

Une bonne préparation

Un bon commercial connait bien ses produits et est toujours enthousiaste à l’idée d’en parler. Il est donc important de bien préparer vos entretiens pour vous donner plus d’assurance. Si vous savez de quoi vous parlez et que vous pouvez répondre aux questions de vos clients, vous vous sentirez plus en confiance lors de l’entretien.

Travailler dans une agence de représentants de marques comme Tawkr peut vous aider dans ce sens. Avant d’aller sur le terrain, vous serez formé afin de bien connaître la marque que vous représentez, ce qui vous permettra d’allier facilement vos connaissances et vos compétences en vente.

Soyez positif

Si vous laissez les pensées négatives vous envahir, vous vous conditionnerez à échouer. Il n’est pas productif de se répéter sans cesse « c’est trop difficile, je n’y arriverai pas ». Vos clients le sentiront bien vite et auront le dessus sur vous. En étant positif et enthousiaste, vous donnerez une image rassurante au client qui sera plus enclin à vous faire confiance, et il sera ainsi plus facile de conclure une vente.

vaincre sa timidité

Laissez parler le client

Ecouter le client fait aussi partie de votre travail. On pense à tort qu’un bon vendeur doit inonder son interlocuteur de questions. Vous devez simplement poser les bonnes questions. C’est là que votre timidité peut être une force, car vous serez plus enclin à utiliser les silences pour permettre au client de bien formuler ses attentes et ses besoins

Laisser votre client s’exprimer vous évitera également de bafouiller ou de vous précipiter et vous pourrez ainsi créer un véritable échange constructif.

Soyez vous-même

Une personne timide sera toujours tentée de prendre la personnalité de quelqu’un d’autre, une personne qu’elle juge brillante et à l’aise en société, en espérant renvoyer cette image.

Votre interlocuteur se rendre vite compte que vous n’êtes pas naturel, et il sera difficile d’établir un lien de confiance si votre client ne sait pas vraiment à qui il a affaire. Soyez donc spontané et parlez le plus naturellement possible.

Pensez au coaching

Le coaching peut être une bonne option pour vous permettre de prendre confiance en vous et de surcroît, d’aborder vos rendez-vous avec vos clients de manière plus détendue et assurée. Un coach saura mettre le doigt sur vos blocages et vous donnera quelques clés pour vous dépasser. Il est rassurant d’être accompagné, surtout au début de votre carrière et si vous vous lancez vraiment dans cette expérience, vous vous rendrez vite compte que vous pouvez y arriver seul.

Rares sont ceux qui ont ce don inné pour la vente. Comme dans tous les domaines, c’est avec l’expérience que l’on apprend. Ces quelques conseils vous permettront de trouver une bonne base de départ pour aller vers le client, et il y a fort à parier que vous trouverez ensuite vos propres astuces pour vaincre votre timidité et conclure de superbes ventes !

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *