Moustiquaires : comment choisir le meilleur modèle en fonction de vos besoins ?

144 0
choisir moustiquaires

Avec l’arrivée des beaux jours, l’installation d’une moustiquaire s’avère être une solution efficace pour vous protéger des nuisibles volants qui viennent perturber vos nuits. Cependant, différents critères importants sont à prendre en considération : dimensions, forme, robustesse, méthode de fixation… Mais alors, comment choisir un modèle de moustiquaire qui satisfasse vos besoins ?

1. Comment choisir la taille et la forme de sa moustiquaire ?

La taille et la forme de la moustiquaire seront définies en fonction de l’emplacement où elle sera installée. Pour être pleinement efficace, elle doit épouser parfaitement les contours de l’ouverture, sans laisser le moindre interstice aux moustiques pour se faufiler. Pour ce faire, il suffit de mesurer la longueur et la largeur de l’encadrement de votre fenêtre. Un produit sur mesure constitue évidemment le meilleur choix pour une installation parfaite.

Par exemple, les moustiquaires plissées SharkNet s’adaptent aux ouvertures où vous désirez les installer. Les modèles proposés existent en format standard pour équiper fenêtres et portes-fenêtres, mais également en version XXL, jusqu’à plus de 10 mètres carrés, pour les grandes baies vitrées et les portes de jardin. Avec les bonnes dimensions, votre intérieur sera parfaitement protégé des moustiques !

meilleur modèle

2. Quel matériau pour une moustiquaire durable ?

Le choix du matériau est également un critère lors de l’achat d’une moustiquaire. Selon vos besoins en matière de solidité et de longévité, il existe différentes matières plus ou moins adaptées :

  • La moustiquaire en coton : légère et respirante, elle convient pour une utilisation occasionnelle. Son talon d’Achille ? Sa faible résistance dans le temps.
  • La moustiquaire en polyester : plus solide et durable que le coton, elle est une bonne protection contre les insectes. Son atout ? Elle est facile à nettoyer et sèche rapidement. C’est un bon compromis qualité/prix.
  • La moustiquaire en fibre de verre : très résistante, elle constitue une bonne protection grâce à sa structure serrée. Son point faible ? Son prix.
  • La moustiquaire en grillage métallique : robuste et imputrescible, elle a l’avantage de permettre une ventilation maximale. Son petit défaut ? Un rendu un peu trop « industriel ». À réserver pour une application extérieure.

Dans tous les cas, veillez à choisir un modèle dont les mailles sont suffisamment serrées pour stopper efficacement les intrus volants. La taille idéale se situe autour de 1 mm.

A lire aussi :   Matelas bébé : offrez le meilleur à votre bout de chou !

3. Fixation de la moustiquaire : quel système choisir ?

Dernier point, le système de fixation de la moustiquaire. Il doit être adapté à votre équipement et à vos besoins en termes de praticité. Plusieurs options sont disponibles, chacune avec ses avantages. La version coulissante est très prisée. La moustiquaire glisse horizontalement ou verticalement dans une glissière fixée au châssis. Son avantage est qu’elle s’adapte à toutes les tailles d’ouverture. Pour ce qui est de la manipulation, c’est très simple, il suffit de tirer sur la poignée pour l’ouvrir ou la refermer.

On trouve aussi des modèles à enroulement. La toile est enroulée dans un caisson fixé au cadre de la fenêtre ou de la porte. Enfin, le modèle pliant se fixe sur le cadre de la fenêtre à l’aide de ventouses ou d’un adhésif. Pratique, il se replie et se range aisément une fois la belle saison passée. L’inconvénient est sa solidité, moindre qu’un modèle fixe. Bien choisir votre système de moustiquaire revient à trouver le meilleur équilibre entre efficacité, solidité et praticité pour votre nouvel appartement ou votre maison.

Aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *