Voyage en Birmanie : découverte de la culture et de la cuisine birmane

283 0

La Birmanie est une destination encore peu connue des voyageurs. Pourtant, ce plus grand pays d’Asie du Sud-Est recèle de nombreux attraits touristiques. Le territoire birman fascine les visiteurs pour ses beaux paysages naturels, son histoire passionnante, sa culture riche, sa gastronomie succulente, etc. Afin de vous apporter plus d’informations sur les attraits du pays, cet article vous propose de découvrir quelques attraits culturels et plats traditionnels à ne pas manquer lors d’un séjour en Birmanie.

Assister à un théâtre de marionnettes birmanes lors d’un voyage en Birmanie

Le théâtre de marionnettes figure parmi les formes uniques et expressives de l’art birman qui méritent la découverte au cours de votre voyage en Birmanie. Cet art a vu le jour au Ve siècle et occupe une place prépondérante dans la culture, l’histoire et la religion du pays. La représentation met en scène divers thématiques. Ces derniers s’inspirent souvent de légendes des 547 vies de Bouddha, du Ramayana ainsi que de Yamasat et les esprits bienveillants. Les thèmes traitent également des légendes sur la création de l’univers et de la fondation des royaumes de Birmanie.

Les marionnettes peuvent atteindre plus d’un mètre de haut. Elles sont manipulées à l’aide d’une dizaine de fils. Certaines marionnettes qui représentent des nats importants nécessitent jusqu’à 60 fils. Ces derniers permettent de les animer jusqu’aux plus petits détails de la marionnette, dont les sourcils, entre autres. Vous aurez l’opportunité d’assister à des spectacles de théâtre de marionnettes dans les grandes villes comme Yangon, Bagan et Mandalay.

Découvrir les danses traditionnelles birmanes

Tout comme les théâtres de marionnettes, les danses traditionnelles birmanes constituent une preuve de l’incroyable richesse culturelle du pays. Il vous suffit de voir les danseurs de Birmanie une fois pour ressentir l’esprit de la danse birmane et celui de l’interprète. La danse classique birmane est apparue au XIIIe siècle, à la période d’Innwa. La base de l’apprentissage compte 125 pas fondamentaux se rassemblant dans la chorégraphie gabyalut. Cette dernière se danse généralement en groupe dans lequel les jeunes femmes et hommes dansent ensemble. La chorégraphie exige que les danseurs s’expriment habilement. Ils portent des vêtements royaux, des cravates et de belles ceintures.

La danse est normalement très animée et requiert que les interprètes réalisent des mouvements complexes, comme au cirque. La mélodie est très rythmée. Les danses traditionnelles birmanes racontent souvent l’amour légendaire du couple princier Mintha et Minthami, les tableaux tirés du Ramayana birman, les mythologies fondatrices et les Nat. Les représentations apparaissent souvent lors des grands événements nationaux et divers festivals, comme le Festival de l’eau célébrer partout dans le pays en mi-avril et le festival de la danse de l’Eléphant à Mandalay en mi-juillet.

Ce qu’il faut savoir sur la cuisine birmane

La cuisine fait partie intégrante de la culture d’un pays. Il est donc plus que normal de découvrir la cuisine birmane lors de votre voyage culturel en Birmanie. Au cours de votre escapade dans le pays, vous découvrirez que sa gastronomie est largement influencée par celles de ses trois voisins qui sont la Chine, l’Inde et la Thaïlande. Ces grandes nations réputées pour la richesse de leur gastronomie ont apporté à la cuisine birmane un important patrimoine culinaire. Les nombreuses ethnies qui peuplent le territoire birman ont fini de procurer à la cuisine de la Birmanie une touche surprenante. Parmi les spécialités culinaires birmanes à goûter absolument durant votre séjour, on peut citer :

  • Le Oh-no khauk-swe

Le Oh-no khauk-swe est une spécialité de la cuisine birmane très savoureuse qui ne manquera pas de ravir vos papilles. Il s’agit d’un plat traditionnel constitué principalement de poulet mijoté dans un bouillon de lait de noix de coco parfumé au paprika. Il est accompagné de nouilles de riz arrosé d’un bouillon. Les Birmans le servent avec des feuilles de coriandres fraîches, du jus de citron, de la sauce de poisson et du piment. Au restaurant, on vous demandera vos envies sur la quantité de piment à mettre dans votre plat. Vous pourrez savourer ce plat goûteux aussi bien à midi qu’en soirée. On le retrouve dans presque toutes les régions du pays.

  • Le Mohinga

Le Mohinga compte parmi les plats traditionnels birmans les plus populaires. Vous aurez le plaisir de le déguster un peu partout sur le territoire birman. Cette spécialité culinaire se présente comme un bol de soupe composé de vermicelles de nouilles ou de riz trempés dans un curry de poisson très consistant. Ce dernier est relevé avec de l’oignon, de l’ail, du gingembre, de la farine de pois chiches ainsi que de la citronnelle. Dans le cas où vous séjournez dans une ville ou une région enclavée, le poisson est remplacé par de la viande en raison de sa rareté dans ces endroits. Ce plat national birman est généralement consommé au petit-déjeuner.

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *