Comment savoir si votre turbocompresseur fonctionne correctement ?

80 0

Vous souhaitez savoir si votre turbocompresseur fonctionne correctement ? Vous désirez acquérir un véhicule d’occasion et avez un doute sur le turbo ? Il s’agit là de questions qu’un grand nombre d’automobilistes se pose.

Comme vous le savez, les turbos équipent la grande majorité des véhicules avec un moteur diesel. Cette tendance concerne aussi les voitures équipées d’un moteur essence suite aux normes anti-pollution de plus en plus drastiques et le choix du downsizing (réduction de la taille du moteur). Le turbo est une pièce auto essentielle qui est sollicitée tout au long de la vie du véhicule, du démarrage jusqu’à l’arrêt du moteur. Grâce aux progrès techniques, il devient de plus en plus perfectionné et performant. Malgré cela, il est aussi sujet à des pannes ou dommages qui peuvent être pénalisant au quotidien.

Nous allons donc tenter d’expliquer quels sont les symptômes et les causes des dysfonctionnements du turbocompresseur.

Quels sont les symptômes d’un turbo endommagé ?

Un problème au niveau du turbocompresseur se traduit par divers symptômes qui résultent de différentes causes. Nous allons voir ci-dessous les problèmes le plus souvent rencontrés.

Sifflement à l’accélération

Vous entendez un sifflement à l’accélération ? Si vous entendez un bruit anormal comme un frottement d’éléments métalliques, et que cela apparaît dans la plage de fonctionnement du turbo, par exemple à partir de 1500 tours/minute, cela peut présenter le signe que votre turbo est peut-être endommagé.

Fuite d’huile

Le second symptôme est le pressage de l’huile moteur de votre voiture. Ce n’est pas un symptôme sans équivoque, qui indique seulement les dommages à la turbine, bien que si nous avons remarqué que l’huile est dans le système d’aspiration ou d’échappement, par exemple dans un endroit comme un tuyau de l’intercooler nous pouvons dire que le système rotatif dans le turbocompresseur a été endommagé.

Odeur d’huile brûlée et/ou fumée blanche

Vous sentez une odeur d’huile brûlée ou voyez de la fumée de couleur blanche sortir du pot d’échappement ? Il s’agit d’un symptôme qu’il ne faut surtout pas prendre à la légère.
En effet, dans ce cas, il s’agit d’un signal qui vous indique qu’il se passe quelque chose d’anormal avec votre turbo moteur. Vous devez donc réaliser le plus rapidement possible un diagnostic de votre véhicule.

Manque de puissance

La perte de puissance et la présence d’une fumée noire qui sort du tuyau d’échappement reste le cas le plus fréquent d’un turbo endommagé. Cela peut aussi être le signe d’un mauvais fonctionnement du système de carburant. Néanmoins, si vous n’entendez pas le turbo fonctionner ou que vous n’avez pas d’accélération claire cela peut signifier que la turbine présente un dommage.

Quelles sont les causes d’un endommagement du turbo ?

Les causes d’un turbocompresseur défectueux sont liées à une mauvaise utilisation de la turbine. Les causes de défaillance de la turbine peuvent par exemple être la présence d’éléments cassés dans le moteur comme des écrous, des boulons, du sable, des éléments durs laissés dans le système d’air, qui entraînent la rupture, le pliage ou l’écaillage des ailettes du turbocompresseur.

Par exemple, l’huile moteur contaminée par un filtre à huile bouché ou endommagé, une usure du moteur qui aurait pu laisser passer des composants non souhaités, une huile moteur qui n’a pas été remplacée depuis trop longtemps. Cet ensemble de chose peut entraîner des rayures très profondes sur les ailettes du turbo. Une autre cause d’endommagement du turbocompresseur est l’usure des roulements de la turbine, qui peut être causée par des interruptions dans l’alimentation en huile (même pour une durée très courte).

Les interruptions dans l’alimentation en huile de la turbine sont causées, par exemple, par le remplacement du filtre à huile, de l’huile moteur et par la pose du turbocompresseur sans remplissage d’huile préalable, la contamination de l’huile par le carburant ou le glycol, par exemple, et la faible pression d’huile, qui est due au mauvais fonctionnement de la pompe à huile, ou lorsque la voiture n’a pas été utilisée ou même démarrée pendant une longue durée.

En effet, la pression de l’huile est un élément très importante. Un manque d’huile entraîne une usure, une surchauffe des surfaces d’appui et une décoloration thermique causée par un niveau d’huile trop bas dans le carter d’huile, des dommages à la pompe à huile, une conduite de turbo bloquée, cassée ou tordue. La dernière cause, et probablement la plus fréquente, de dommages au turbocompresseur est la surchauffe de ce-dernier.

Les causes possibles de ces problèmes sont un arrêt trop rapide du moteur à la fin d’un trajet, des injecteurs endommagés, un mauvais fonctionnement du système d’alimentation en huile, des accélérations trop brutales lorsque le moteur est froid, ainsi qu’une huile qui n’est pas remplacée assez souvent ou qui est de mauvaise qualité.

Nous vous conseillons donc de bien entretenir votre véhicule en respectant les préconisation des constructeurs afin d’augmenter au maximum la durée de vie de votre turbo et réaliser aussi des économies de carburant.

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *