Que vous faut-il pour bien nettoyer votre voiture et la rendre brillante ?

231 0
Polish sur voiture

Quand on aime sa voiture, il n’y a rien de plus désagréable que de voir sa carrosserie se ternir. Le temps, les dégâts dus aux intempéries ou aux actes malveillants ou tout simplement un petit accrochage, tant de petite mésaventure qui au fil du temps abime la carrosserie et ternisse sa couleur.

Pourtant, il existe bien quelques produits et astuces pour pouvoir la rendre brillante comme au premier jour. Voici quelques astuces tout simples pour prendre soin de sa voiture avec un bon coup de polish.

La technique du coup de polish en 4 étapes

Pour gommer l’usure du temps et les micro-rayures apparentes, vous pouvez utiliser la combinaison de plusieurs produits trouvables dans le commerce : De la pâte à polir (le polish), un lustreur et de la cire. Cependant, avant de véritablement rentrer dans le vif du sujet, il vous faudra vous assurer de bien laver, effacer les taches et sécher votre voiture pour qu’aucune trace récalcitrante ne viennent entraver votre progression.

Nettoyage sur voiture

Étape 1 – Le polissage

La première étape sera d’appliquer le polish sur votre carrosserie en évitant soigneusement les plastiques non peint de votre véhicule pour ne pas les abimer. Cette pâte contient des produits abrasifs permettant de gommer les micro-rayures disgracieuses. Il existe plusieurs intensités de polish qu’il vous faudra choisir selon l’état de votre voiture. Pour l’appliquer, choisissez un chiffon doux et effectuez des gestes circulaires. Il laissera une fine pellicule blanche, donc pas d’inquiétude à avoir.

Étape 2 – Le lustrage

Après avoir laissé sécher quelques minutes le polish, vous pourrez passer un chiffon propre pour l’enlever et passer à l’étape du lustrage. Une étape simple où vous devrez utiliser un produit de lustrage pour redonner de la profondeur à la peinture de votre voiture. Il s’applique de la même manière que le polish, mais faites bien attention de ne pas utiliser le même chiffon où le résultat risque d’être désastreux.

Étape 3 – Le cirage

Dernière étape à effectuer, le cirage permettra de conserver le travail effectué sur les opérations précédentes et ainsi fixera la brillance de votre carrosserie. Pour ce faire, vous pouvez utiliser des cire synthétiques (sealant) ou naturelles (wax). Ces dernières ont une tenue moins longue que les synthétiques, mais sont préférables pour une utilisation sur des couleurs chaudes. Pas de grand bouleversement dans la méthode d’application, les chiffons doux seront encore une fois vos meilleurs alliés.

Étape 4 – Le shampoing pour voiture

Après l’étape du cirage, votre voiture devrait enfin avoir retrouvé sa brillance d’origine. Cela n’aura cependant servi à rien si vous ne l’entretenez pas régulièrement. Il existe donc des shampoings pour voiture qui nettoient efficacement votre carrosserie. Ces derniers ont un effet décrassant pour éliminer efficacement la saleté, lubrifiant pour conserver la brillance et enfin, protecteur. La plupart sont déjà prêts à l’emploi, mais certains vous demanderont d’être dilués dans de l’eau. Pour ne pas laisser de traces, il vous faudra rincer abondamment votre voiture après application.

La durée dans le temps de ce genre traitement

Si vous n’aviez jamais fait ces opérations auparavant et que la carrosserie était vraiment terne, il vous faudra probablement renouveler l’opération une seconde fois pour avoir véritablement l’effet attendu. Dans ce cas-là, attendez quelques semaines. Avec les variations climatiques et la pollution (en particulier en ville), votre voiture se ternira de nouveau  avec le temps. Vous devrez donc remettre un coup de polish au bout de quelques mois (en moyenne tous les 6 mois) et en fonction de l’effet du shampoing utilisé.

Autres astuces pour garder une carrosserie en bon état

Garder une belle voiture, propre, sans accros et sans peinture ternie est surtout affaire bonne sens. Prenons l’exemple des accros pour éviter les petits accidents entrainant rayures et griffures diverses :

  • Réduisez votre vitesse, conduisez prudemment pour éviter ce qui constitue la majorité des accidents chez les assureurs, les accrochages du quotidien.
  • Le cas des parkings, évitez de vous garer trop prêt des autres voitures, laisser la place à chaque conducteur de pouvoir ouvrir ses portières sans accrocher la voiture garée à côté, et donc la vôtre. Choisissez aussi des places de parking où peu de voitures peuvent se garer proche de vous, on pensera par exemple aux places proches des terre-pleins etc…

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *