Manager de transition : c’est quoi ?

387 0
manager de transition

Le manager de transition intervient lors des missions d’ordre ponctuel pour aider les entreprises dans leur phase de changement. Cela aussi peut s’agir d’une résolution d’un problème au niveau de l’entreprise. En outre, le manager de transition s’assure que l’entreprise reste performante malgré les circonstances défavorisant. Afin de vous aider à comprendre ce qu’est un manager de transition, voici les informations importantes.

Son rôle

Le manager de transition a commencé son déploiement aux États-Unis durant les années 70. C’est seulement 10 ans après qu’il est arrivé en France. En fait, il est qualifié d’expert à solliciter pour restaurer une entreprise dans la crise. De plus, il a pour mission d’accompagner les entreprises dans leur chemin vers un grand changement. Comme exemple, il peut s’agir de la restructuration d’une entreprise. Par ailleurs, cela peut aussi être la gestion d’une crise ou la mise ne place d’un PSE. Le manager de transition s’occupe souvent des fusions d’entreprises.

Pendant la durée de sa mission, il occupera le poste de manager ou de dirigeant dans la société. Aussi, sa mission peut durer pendant 3 mois à 2 ans. Cela dépendra de la complexité du changement dans l’entreprise. Ce genre de métier convient aux personnes ayant déjà occupées les postes de cadre supérieur, de dirigeant, des postes à responsabilités…

L’avantage avec ce métier, il peut être exercé en étant un salarié porté, en travaillant à son compte. En outre, vous pouvez aussi travailler dans un cabinet consultant spécialisé pour le compte de sa clientèle.

Les compétences requises

En tant que manager de transition, il doit avoir acquis au minimum 15 ans d’expérience. D’ailleurs, il doit également posséder de nombreuses compétences ainsi que des qualités essentielles pour mener à bien ses missions.

Un bon leader

D’abord, il doit maitriser le Leadership pour intervenir dans les situations complexes. Pour ce faire, il va rassembler des équipes ce qui n’est pas toujours évident. Ainsi, il devra avoir la capacité de motiver les employés de l’entreprise face aux enjeux de la transformation. Il se positionnera en tant que leader. Aussi, il doit être objectif et neutre dans ces prises de décisions. Cela implique également le fait d’être ferme pour obtenir les résultats attendus dans l’accompagnement de l’entreprise.

Ensuite, il y a les qualités en rapport avec l’écoute et la communication. Ce sont des prérequis pour devenir un bon manager. D’ailleurs, elles sont importantes pour intégrer une entreprise pendant un certain moment. En fait, il va interagir avec les salariés de l’entreprise et exécuter ses missions. Il devra donc savoir communiquer avec tout le personnel.

Une personne réactive résistant au stress

Après, il doit aussi s’adapter rapidement à l’environnement de l’entreprise et adopter une certaine réactivité. Une entreprise faisant appel à un manager de transition a besoin d’un manager réactif à toute situation. De plus, le délai d’exécution de sa mission est court. Ce dernier doit partager les valeurs de l’entreprise dès son intégration.

En outre, il doit avoir la capacité de gérer tout imprévu en apportant les solutions adéquates. Aussi, la mobilité est importante dans ce métier pour accomplir correctement ses missions peuvent même à l’étranger.

Mis à part cela, le manager de transition va généralement travailler sous pression. D’ailleurs, une entreprise fait appel à cet expert pendant des périodes importantes pour celles-ci. Ainsi, il doit présenter des résultats concrets dans un délai limité.

A noter qu’une entreprise fait appel à un manager de transition ayant des notions sur son secteur d’activité. Néanmoins, ce n’est pas vraiment une obligation.

manager transition

Les possibilités pour exercer le métier

Il existe diverses possibilités pour pratiquer le métier de manager de transition. A commencer par un contrat en intérim, c’est le cas d’un travail temporaire dans un cabinet. Vous serez donc un consultant travaillant pour les clients du cabinet. En outre, il est aussi possible d’intégrer le cabinet pour un contrat à durée déterminée (CDD).

Le fait d’opter pour un portage salarial est aussi avantageux. D’ailleurs, ce mécanisme commence à prendre de l’ampleur aujourd’hui. En fait, vous serez un indépendant bénéficiant les avantages d’un salarié sans devoir créer votre propre entreprise. Autrement, vous pouvez aussi exercer le métier à votre propre compte en tant que freelance.

Le choix du statut pour un manager de transition à son compte

Il faut savoir qu’en exerçant ce métier, il est possible de choisir entre deux options. Le premier consiste à créer sa société unipersonnelle vu que l’entreprise individuelle ne convient pas à ce métier. En fait, le chiffre d’affaires d’un manager de transition dépasse largement le plafond autorisé pour une EI (entreprise individuelle). La deuxième option amène au portage salarial.

Dans le cas d’une société unipersonnelle

Vous pouvez choisir entre SASU ou EURL pour travailler à votre compte en toute liberté. Leur création se déroule de la même façon. En revanche, ils diffèrent sur le régime social.

Dans le cas d’un portage salarial

Ce statut présente de nombreux avantages pour le manager de transition. Pour cela, il a droit à l’exercice de son activité en tant qu’indépendant et bénéficie des avantages sociaux du salarié.

Les formations adaptées pour devenir manager de transition

Un manager de transition se forme se forme souvent en se basant sur ses expériences professionnelles. Ils ont généralement au moins 10 ans d’expérience à faire valoir. Par ailleurs, le poste nécessite la capacité d’intervenir dans les diverses étapes de la vie d’une entreprise. Cela peut être la réorganisation, la gestion des projets ou leur remplacement.

En raison du grand besoin des entreprises pour ce type de profil, certaines universités mettent à disposition des formations continues. En outre, les programmes peuvent s’effectuer pendant des mois. L’accompagnement des managers ayant de l’expérience permet d’accroitre les compétences sur beaucoup de plans. En fait, cela peut s’étendre sur le plan commercial, stratégique et au niveau des comportements. L’objectif est de mettre à disposition les méthodes permettant d’intervenir sur toutes les circonstances.

En outre, il existe aussi des formations orientées vers les développements personnels. Cela a un rapport avec le leadership qui permet de promouvoir la gestion des contextes difficiles.

Pour conclure, le manager de transition est un expert sollicité par une entreprise pour l’accompagner pendant les périodes importantes. En outre, il intervient pour mener à bien la transition de celle-ci vers un changement radical.

Aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.