Quels sont les différents types de croix religieuses ?

342 0
types croix

Le symbole principal du christianisme est la croix, objet de supplice sur lequel a été mis à mort Jésus-Christ, considéré par les Chrétiens comme « Dieu fait homme ». Découvrez quelques exemples fascinants des différents types de croix religieuses.

Différents types de croix religieuses pour de multiples traditions chrétiennes

Pour les Chrétiens, la croix symbolise la victoire du Christ sur la mort et la promesse de la résurrection. Trois grands courants constituent le christianisme : le catholicisme, l’orthodoxie et le protestantisme. Durant chacun d’eux se sont développés différents types de croix religieuses.

En vous rendant sur des sites spécialisés de produits liturgiques comme Holyart, une enseigne italienne qui possède 8 magasins online à l’international, vous retrouvez toute la beauté authentique de croix religieuses, proposées dans des matériaux traditionnels ou plus modernes.

La croix en tau des Franciscains

L’ordre des Franciscains, fondé par saint François d’Assise en 1209, a adopté le port de la croix en T. Le tau correspond à la dernière lettre de l’alphabet hébraïque. Le bois est souvent utilisé pour représenter cette croix. En effet, il s’agit d’un matériau simple qui rappelle que la communauté de saint François d’Assise se voue au service des plus humbles et des plus pauvres.

croix religieuses

La croix de saint Benoît de Nursie

La croix-médaille de saint Benoît se présente sous une forme traditionnelle, avec l’insertion d’une médaille derrière la tête du Christ. L’Église catholique recommande son usage lors des prières, pour se protéger des tentations démoniaques. Plusieurs lettres sont inscrites sur la médaille qui représente saint Benoît de Nursie, considéré comme le père du mouvement monacal en Occident. Ces lettres sont des abréviations de formules imprécatoires, récitées pour repousser les attaques des démons.

Il existe encore bien d’autres croix dans le courant catholique, notamment intégrées aux chapelets pour prier la vierge marie.

La croix orthodoxe

Aussi nommée croix byzantine, la croix orthodoxe est ornée de deux éléments absents des représentations traditionnelles. Au-dessus figure une barre horizontale plus petite, correspondant à la pancarte accrochée par les Romains lors de la crucifixion du Christ. Il y était inscrit INRI, qui signifie « Iesus Nazarenus, Rex Iudaeorum » : « Jésus le Nazaréen, roi des Judéens. »

Une seconde barre est située en bas de la croix : l’appui-pied. La traverse est inclinée vers la droite. Selon la tradition orthodoxe russe, le côté droit relevé signifie que l’un des crucifiés, qui se trouvait à la droite de Jésus, était destiné à rejoindre le Royaume de Dieu, puisqu’il confessa sa foi au dernier instant. La traverse est orientée vers le bas à gauche pour signifier que le second voleur crucifié irait aux Enfers, en raison de sa persistance dans le blasphème même au seuil de la mort. Dans la tradition orthodoxe grecque, le repose-pieds demeure droit.

La croix huguenote

Les protestants réformés ont élaboré la croix huguenote environ un siècle après le début de la Réforme. Elle se compose de quatre branches de longueur égale. La forme de la croix huguenote n’est pas sans rappeler celle de la croix de l’Ordre de Malte.

Un pendentif est intégré à la croix. Il s’agit d’une colombe qui représente l’Esprit saint, descendu sur les disciples du Christ lors de la Pentecôte. En effet, les Protestants apportent une grande importance à l’Esprit saint dans leur théologie.

Il s’agit des exemples les plus répandus parmi les différents types de croix religieuses caractérisant la foi chrétienne. Leurs variantes reflètent la richesse de chaque tradition.

Aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.