4 conseils pour votre prêt auto

429 0

Le prêt auto vous permet d’acquérir une voiture quand vous ne disposez pas du budget nécessaire pour le faire. Cependant, son obtention est conditionnée par le respect de quelques principes. Cela est d’autant plus important pour le remboursement du crédit. Quels conseils mettre en pratique pour votre prêt auto ?

Comparez les taux d’intérêt pour votre prêt auto

Le taux d’intérêt est le pourcentage que vous devez verser à la banque en plus du montant de votre prêt. Ce taux diffère selon l’offre et aussi en fonction de l’institution bancaire. Pour trouver le meilleur taux d’intérêt, il faut alors faire une comparaison entre les offres proposées par les banques. Pour comparer, il faut tenir compte du Taux Annuel Effectif Global (TAEG). Celui-ci se compose de l’ensemble des coûts liés au crédit. C’est ce budget que vous devez vérifier pour connaître l’offre de crédit auto la plus abordable.

Les banques fixent le taux d’intérêt d’un prêt personnel pour un projet auto sur la base de plusieurs paramètres : le montant demandé, le profil de l’emprunteur (niveau de garanties, situation professionnelle, âge, etc.), la durée du remboursement souhaité, la politique tarifaire de l’institution bancaire elle-même.

prêt auto

Obtenez une préapprobation avant de faire votre achat

La préapprobation pour un prêt auto vous permet de gagner du temps et de savoir si vous êtes éligible à un prêt auto. Cette procédure peut se faire aussi bien auprès de la banque que chez le concessionnaire automobile. La confirmation de la préapprobation se fait par écrit après une demande en ligne.

Dans ce document envoyé par le concessionnaire ou la banque après l’étude de votre historique de crédit, vous êtes informé du montant du prêt auquel vous êtes éligible, de la durée du prêt et de son taux. La validité de la préapprobation est généralement de 30 jours. De plus, la structure vous remet un certificat de préautorisation quand vous êtes préapprouvé.

Lorsque vous obtenez une préapprobation auprès de la banque, vous n’avez plus à remplir une demande de crédit auprès du concessionnaire. Vous gagnez du temps et vous sécurisez également vos informations personnelles. En effet, vous n’êtes plus dans l’obligation de divulguer certains de vos renseignements personnels au vendeur de voitures. Mieux, grâce au certificat de préautorisation, vous pouvez négocier les taux d’intérêt et les modalités du prêt définitif auprès du concessionnaire.

Ne dépassez pas 30 % de votre revenu mensuel pour le paiement de votre voiture

Quand on fait un prêt, il faut également le rembourser. Pour éviter les difficultés de remboursement de votre crédit auto, vous devez prendre certaines précautions. L’une de ces dispositions est de ne jamais dépasser 30 % de ce que vous gagnez mensuellement pour vos mensualités.

En d’autres termes, la somme que vous devez rembourser mensuellement ne doit pas dépasser le 1/3 de votre revenu mensuel. Les deux tiers restants sont considérés comme votre « reste à vivre », c’est-à-dire la somme que vous utiliserez mensuellement pour subvenir à vos besoins quotidiens.

Il est recommandé de tenir compte du reste à vivre pour déterminer sa capacité d’emprunt. Quel que soit le montant de vos revenus, le mieux est de ne pas dépasser les 30 % puisque vous devez continuer à assouvir vos besoins quotidiens après avoir payé vos mensualités. Étant donné que personne n’est à l’abri des aléas de la vie, et vu qu’il est possible que les revenus diminuent pour une raison ou une autre, mieux vaut ne pas négocier un énorme taux d’endettement.

Pensez au remboursement anticipé

Un autre point dont vous pouvez tenir compte lors de l’établissement de votre contrat de prêt auto est le « remboursement anticipé ». Les institutions financières et les concessionnaires permettent à l’emprunteur de payer toute sa dette avant la fin de l’échéance. Cette option vous fait bénéficier de divers avantages. Vous n’êtes plus obligé d’attendre la fin du contrat pour solder vos mensualités. Par ailleurs, lorsque vous remboursez votre prêt avant le délai prévu, vous réalisez des économies sur la somme totale restant à payer.

Le remboursement peut être partiel ou intégral. Le remboursement est dit partiel quand vous remboursez plus tôt une partie du montant restant dû. Il est intégral lorsque vous remboursez la totalité de la somme restant due. Lorsque vous faites un remboursement partiel, vous ne payez pas les intérêts sur les mensualités ainsi payées. Aussi, vous ne payez pas les intérêts restant quand vous soldez l’intégralité du montant restant. Le prêt auto étant un crédit à la consommation, vous ne payez pas non plus d’indemnité.

Aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.