Le monte-escalier : un outil pour conserver sa mobilité

108 0
monte-escalier

Appareils permettant d’emprunter les marches d’un escalier sans le moindre problème, les monte-escaliers sont des dispositifs destinés aux personnes ayant des difficultés à se mouvoir. Ils offrent donc un gain de confort, mais aussi d’autonomie à ces personnes et peuvent aussi bien être utilisés à l’intérieur comme à l’extérieur des maisons. Focus dans cet article sur ces indispensables accessoires.

Les monte-escaliers : qu’est-ce que c’est ?

Les monte-escaliers sont des élévateurs individuels conçus pour transporter les personnes (personnes âgées, à mobilité réduite, handicapées…)  ayant des difficultés à monter les marches d’un escalier. Ils permettent ainsi de transporter ces personnes entre les différents niveaux d’un immeuble sans la moindre difficulté. Ils sont produits en plusieurs modèles, les plus connus sont les monte-escaliers courbés, droits ou en colimaçon. Il en est de même du diable monte-escalier ainsi que des modèles conçus pour l’extérieur. Ces derniers sont connus pour leur solidité, car ils sont conçus pour résister aux rayons ultraviolets, au vent ou aux accrochages.

À noter par ailleurs que ces dispositifs sont constitués de trois principaux éléments : un siège, des rails électriques ainsi qu’un bloc moteur. En outre, ils sont aussi à même de comprendre des éléments facultatifs qui sont susceptibles de varier en fonction des problèmes rencontrés par leurs utilisateurs ou les besoins qu’ils cherchent à satisfaire.

D’autre part, pour ce qui est du prix monte escalier, retenez qu’il peut varier en fonction de la marque, du modèle choisi ou des différentes techniques d’installation. Il est en moyenne de 2.500 euros et peut monter à plus de 10.000 euros pour les installations les plus difficiles.

outil mobilité

Comment choisir les monte-escaliers ?

Pour acquérir le modèle de monte-escalier dont vous avez le plus besoin pour vous déplacer en toute sécurité, vous devez prendre en considération de nombreux critères. Parmi les plus essentiels, il est conseillé de tenir compte de ses principaux besoins ainsi que de la forme de son escalier pour dénicher le parfait dispositif.

Ainsi, si vous êtes, à titre d’exemple, une personne malvoyante, optez pour les monte-escaliers dont les boutons sont de grande taille ou suffisamment lisibles pour éprouver moins de difficulté à les utiliser. De plus, il faudra également que ces monte-escaliers comprennent des détections d’obstacles de même que des ceintures de sécurité pour que vous soyez moins exposé aux risques de chute ou d’accident.

D’autre part, si vous souffrez du bassin, pensez à vous procurer un monte-escalier doté d’un siège pivotant pour éviter d’aggraver votre mal. En outre, dans le cas où vous souhaiteriez gagner de l’espace, n’hésitez pas à miser sur les monte-escaliers possédant des sièges rabattables ainsi que des éléments permettant de les utiliser sans encombre.

Pour finir, retenez que de nombreuses aides financières sont prévues pour aider les personnes souhaitant installer les monte-escaliers dans leur domicile à le faire sans le moindre problème. Ces aides vont de l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie) au PCH (Prestation de Compensation du handicap) en passant par celles fournies par l’Agence nationale de l’habitat (Anah).

D’un autre côté, ces mesures d’accompagnement sont également susceptibles d’émaner de la CAF, des caisses de retraite ou encore des collectivités territoriales. Elles sont soumises à de nombreuses conditions et leurs montants peuvent atteindre plusieurs milliers d’euros.

Aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.