Comment booster naturellement sa testostérone quand on fait de la musculation ?

804 0
faire de la musculation

Un sage a dit : le corps est un temple. Il convient donc de le préserver et de le respecter. Mais pour beaucoup d’entre nous, le corps est aussi un outil au service du bien-être, de la confiance en soi, de l’activité physique et bien sûr de la séduction. C’est pourquoi de nombreux individus choisissent aujourd’hui de l’optimiser en pratiquant la musculation. Comment alors booster naturellement sa testostérone quand on fait de la musculation ? Réponses.

La testostérone, c’est quoi ?

La testostérone est toujours présentée comme l’hormone de la masculinité. C’est elle qui est à l’origine de l’apparition des caractères masculins spécifiques comme la pousse des poils, le développement du pénis et des muscles ou encore le changement de tonalité de la voix. Par ailleurs, elle est aussi essentielle dans le processus de maturation des spermatozoïdes. Elle joue donc un rôle primordial dans la fertilité et la sexualité masculine.

Mais ce n’est pas là son seul rôle dans le développement du corps. Les poussées de croissance que vivent les adolescents pendant la puberté par exemple sont en grande partie générées par l’augmentation de la production de testostérone. Surtout, elle est très liée au développement de la masse musculaire. Booster naturellement sa testostérone est donc un objectif pour de nombreux sportifs. Mais il existe des risques, détaillés notamment dans cet article.

booster testostérone

Booster naturellement sa testostérone pour optimiser sa musculation

Pour optimiser ses séances de musculation tout en évitant les risques inhérents à la prise de produits, il existe de nombreuses possibilités. Il faudra bien sûr soulever de la fonte pour faire gonfler ses muscles, mais il faudra aussi prendre soin de son alimentation et de son hygiène de vie. Pour booster naturellement sa testostérone, on conseille notamment de consommer suffisamment de protéines, notamment via des aliments gras comme les amandes, les avocats ou les noix, d’éviter l’alcool et de manger des légumes riches en vitamines.

Il est tout aussi important de savoir adapter ses séances d’entraînement pour augmenter la production de testostérone par le corps. Les séances courtes mais intenses, comme les répétitions forcées, les drop-sets ou les répétitions partielles sont à privilégier. Par ailleurs, et selon certaines études, la sécrétion de testostérone est aussi optimisée par le choix d’exercices poly-articulaires. Les squats, les soulevés de terre et les développés couchés sont vivement conseillés.

Les risques de la testostérone

Si la prise de testostérone est autorisée, contrairement à la vente et la consommation de certains produits anabolisants, cela ne signifie pas pour autant qu’elle est absolument exempte de risques. Comme toujours lors de l’emploi de ce type de produit, il est important de prendre conseil non seulement auprès des professionnels du sport qui vous accompagnent, mais aussi auprès de votre médecin. Et ceci avant toute consommation.

Booster naturellement sa testostérone avec les conseils que nous vous avons dispensés dans le paragraphe précédent ne vous fera prendre aucun risque. Mais si vous choisissez de consommer en plus de la testostérone sous forme de compléments alimentaires, sachez que vous risquez de voir votre agressivité augmenter et votre désir sexuel se décupler. En outre, il n’est pas rare de constater des malaises et des vomissements suite à la prise de ce type de produit.

Aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.