Punisher : le personnage anti-héros de Frank Castle des Marvel Comics

122 0
Punisher

La première apparition de Frank Castle sous le personnage du « The Punisher » remonte à 1974, dans les comics intitulé « The Amazing Spiderman ». À l’origine, il était un ancien militaire reconverti en agent du FI qui perd sa femme et son fils durant un règlement de compte impliquant un magnat de la pègre. Laissé pour mort, Frank Castle revient pour se venger et se voit attribuer le nom de Punisher.

Notez qu’avant son adaptation en série télévisée, il a eu affaire à trois adaptations au cinéma. Pour en savoir un peu plus, faites la connaissance de Frank Castle ou The Punisher à travers ces quelques lignes.

Résumé de l’histoire

Dans ce film, l’ancien membre de la Delta Force, puis agent du FBI, Frank Castle est à la retraite et croyait couler des jours heureux avec sa petite famille. Jusqu’à ce que Howard Saint le businessman et magnat de la pègre retrouve sa trace et décident de venger la mort de son fils. La vie de Frank Castle vire alors à la tragédie. Laissé pour mort, ce dernier revient, mais dans une toute autre apparence. C’est alors ainsi que le Punisher a vu le jour.

Retenez que vers les années 2013, un Fan Film marquant le retour de Thomas Jane dans le rôle de Castle a été réalisé. Ce dernier s’intitule « Dirty Laundry », un court métrage qui nous montre un Punisher plus proche de l’esprit de sa version comics que le film de 2004.

The punicher : un personnage qui ne se venge pas, mais qui punit !

comics punisherDans ce film, le Punisher gagne les ennemis. Certes, ces derniers sont caricaturaux comme dans tous les films d’action qui se respectent, Frank Castle en affronte des tas. Certains d’entre eux périront assez rapidement pendant que les morts des autres seront beaucoup plus lentes. Pour la simple et bonne raison que les mafieux sont toujours ceux qui se salissent le moins les mains et envoient tout le temps leurs sbires pour faire leur sale besogne. Saint, lui enverra plusieurs tueurs pour en finir définitivement avec Castle. Ceux-ci qui bien évidemment échoueront un certain nombre de fois.

Le Russe est par ailleurs celui qui retiendra le plus notre attention. Et pour cause, son affrontement avec Frank Castle se présente comme étant l’une des scènes les plus jouissives et drôles. Quasiment insensible à la douleur, ce gros tas de muscles interprétés par le catcheur Kevin Nash vous offrira un bon petit quart d’heure de bourrinage. Avec Frank Castle qui arrive à encaisser les pires coups qui puissent exister et son adversaire muet parfaitement en mesure de repousser ses attaques, vous êtes assuré de profiter de quelques minutes de bons plaisirs.

Ceci pour dire que sur cette version, The Punisher se présente sous un aspect moins sombre, brutal et sanguinolent que sa version papier. Force est de constater que sur cette apparition, le film se rattrape par sa mise en scène soignée qui côtoie de près les vieux polars et les films d’action du type moderne.

 

Aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *