Des conseils et astuces pratiques pour optimiser son référencement naturel

436 0
conseil référencement

À l’ère du numérique, il devient difficile de vendre des produits ou des services sans déployer les moyens de communications numériques. Parmi ceux-ci, le référencement naturel ou SEO est indispensable pour gagner en visibilité sur les résultats affichés par les moteurs de recherche. Bien qu’il existe des agences spécialisées dans ce domaine, les particuliers, les start-ups et les entreprises peuvent user de leurs propres moyens pour faire connaître leurs activités.

Rappel sur l’importance du contenu d’un site internet

Les agences de référencement naturel disposent de toutes les ressources nécessaires pour améliorer la visibilité de leurs clients. Mais tout le monde ne peut pas avoir accès aux services de ces professionnels. Heureusement, il existe des techniques plus simples pour optimiser le référencement Google d’un site. Mais avant de les citer, il convient d’abord de rappeler la nécessité d’un référencement naturel. Il s’agit de l’ensemble des techniques permettant d’améliorer la qualité d’un site. L’objectif est d’attirer le plus d’internautes possible en bénéficiant d’un meilleur positionnement dans les résultats proposés par les moteurs de recherche.

Puisque l’amélioration d’un site internet passe d’abord par celle de son contenu, la première étape de l’optimisation est donc de choisir les bons mots-clés. En effet, chaque page est relative à un mot-clé. Celui-ci est ce que l’internaute est susceptible de taper dans la barre de recherche lors d’une requête. En définissant le mot-clé pertinent, vous pouvez avoir plus de chance d’attirer du trafic.

Pour se faire une idée du mot-clé principal, il convient de s’interroger sur la thématique générale de la page. Ensuite, vous devez l’analyser en tenant compte du nombre de recherches liées à ce mot-clé, mais aussi du côté concurrentiel. Une fois que vous avez vos mots-clés, il faut les placer en zones chaudes.

astuce référencement

Comment faire pour proposer un contenu de qualité ?

Comme nous venons de voir, le contenu d’un site est l’un des points les plus importants, dans le sens où il va attirer les visiteurs et les convertir en clients. Le contenu joue également un rôle prépondérant dans le référencement SEO d’un site. Il doit donc être de bonne qualité pour pouvoir contribuer au bon positionnement de votre site. Ainsi, améliorer son référencement passe par des experts en rédaction web et en content marketing.

En d’autres termes, le contenu doit disposer d’une forte valeur ajoutée, tout en étant cohérent aux mots-clés, mais aussi à ce que les utilisateurs sont susceptibles de chercher. Pour y arriver, il est, entre autres, important de s’interroger sur le profil du public afin d’adapter le langage et le vocabulaire à l’audience.

Choisir certains mots plutôt que d’autres augmentera votre réputation aux yeux de Google. En effet, il faut savoir que certains mots appartiennent davantage au champ lexical de la thématique présentée. De nombreux logiciels existent pour savoir quels mots sont plus adaptés. Vous pouvez, par exemple, utiliser 1.fr ou Alyze. Toutefois, il faut savoir que le « duplicate content » est sanctionné par Google qui va considérer vos articles comme un contenu plagié.

Réduire la vitesse du chargement de son site

Un autre moyen d’optimiser le référencement naturel d’un site SEO est de réduire le temps de chargement du site. Effectivement, le choix est assez vaste pour les internautes. Ceux-ci n’ont pas toujours la patience pour accéder à une information ou à un contenu. D’autant plus que personne n’est à l’abri d’une connexion à faible débit. Ainsi, une page qui charge en 4 secondes ou plus perdra la moitié de ses internautes. Aussi, il faut savoir que les sites qui sont trop longs peuvent être pénalisés par Google.

Le premier critère pour améliorer la vitesse de chargement d’un site est de réduire le poids de la page en limitant, entre autres, le ratio code/texte. Aussi, il est important de diminuer le poids des éléments lourds comme les vidéos, les infographies ou encore les photos. Vous pouvez, par exemple, utiliser l’outil « Compressor.io » pour les photos ou encore un hébergement chez Vimeo ou YouTube pour les vidéos.

Aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *