Comment devenir chasseur immobilier ?

160 0
chasseur immobilier

Le métier de chasseur immobilier est bien différent de celui d’un agent immobilier. A chaque métier est attribuée une fonction bien définie, malgré certaines confusions aux yeux des usagers. Il convient ainsi de définir le métier de chasseur immobilier. Il importe également de connaître les qualités requises pour être un bon chasseur immobilier, la formation et les expériences professionnelles requises.

Le métier de chasseur immobilier

Le métier de chasseur immobilier est presque nouveau sur le marché immobilier. En général, il est appelé à réaliser et à concrétiser les rêves immobiliers des clients et acquéreurs potentiels de bien immobilier. En d’autres termes, le chasseur immobilier, appelé autrement home catcher, est le vrai partenaire de l’acheteur (de A à Z), puisqu’il l’accompagne dans la recherche jusqu’à la signature finale auprès du notaire. Ainsi, il aide l’acheteur :

  • dans la recherche du bien immobilier de rêve,
  • dans l’organisation des visites et des vérifications des points positifs et négatifs du logement,
  • dans la négociation des prix et de la paperasse administrative.

La grande différence entre le métier de chasseur immobilier avec celui d’un agent immobilier réside dans le fait qu’il est toujours du côté des acheteurs, c’est-à-dire du côté demande, tandis que l’agent immobilier est du côté offre ou côte vendeur. Il existe parfois une certaine confusion, mais les professionnels savent s’identifier pour maximiser les résultats attendus.

métier chasseur immobilier

Les qualités nécessaires pour être un bon chasseur immobilier

Les qualités nécessaires sont beaucoup plus qu’une question de personnalité. Le chasseur immobilier doit être digne de ce nom. En d’autres termes, il doit avoir une certaine sympathie, un sens singulier de la relation client et une transparence. Ce comportement ne s’apprend pas dans une école, il s’acquiert. En général, les chasseurs immobiliers ont déjà des expériences (agence immobilière, de courtage immobilier, d’architecture, de BTP, etc.).

Le chasseur immobilier est apte à manipuler et à interpréter les textes sur l’immobilier. Dans l’exercice de sa fonction, il doit prouver une grande rigueur et une fiabilité à toutes les étapes de la réalisation d’une trant présents sur le marché. En général, le chasseur immobilier est rémunéré par une commission, c’est-à-dire qu’il gagne au prorata de ses efforts et de ses résultats.
nsaction immobilière. Il doit disposer d’une capacité d’organisation et de pilotage de plusieurs tâches. L’exigence est un caractère requis pour un chasseur immobilier, sans négliger la passion pour l’immobilier.

La formation

Pour intégrer le métier de chasseur immobilier, les jeunes intéressés doivent être titulaires d’un BAC, et de préférence un Bac STMG ou Sciences et Technologies du Management et de la Gestion. Le titulaire du BAC doit passer un BTS – Professions Immobilières afin d’acquérir les bases du métier de chasseur immobilier. Selon le choix de l’étudiant, il peut suivre la formation en alternance, c’est-à-dire qu’il peut déjà commencer à travailler et enrichir d’ores et déjà ses expériences et percevoir une rémunération tout en tissant des relations importantes. La formation peut préparer l’étudiant pour devenir, soit un chasseur immobilier salarié dans une grande société, soit pour créer sa propre entreprise de chasseur immobilier.

La base : être informé du marché local et des tendances immobilières

Pour faire face à la concurrence, le chasseur immobilier doit être dynamique et mettre à jour son registre d’informations. Il doit se tenir au courant de l’actualité immobilière. Il doit faire en sorte de multiplier ses rendez-vous et ses visites, et si possible réaliser du porte-à-porte. Il doit à tout moment être disponible pour répondre aux exigences des clients qui reste

Aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *