Enfant turbulent : que faire pour qu’il reste en sécurité ?

805 0
Enfant turbulent que faire

Comme de nombreux parents, il vous arrive d’être souvent confronté aux problèmes de turbulence de vos enfants. Face à ce phénomène, votre premier souci est de faire en sorte qu’ils ne se blessent pas dans leur crise. Et vous n’avez pas tort. Mais par-dessus tout, il serait intéressant de comprendre l’origine de leurs réactions, afin de réussir à les calmer au plus vite.

Sachez notamment qu’ils se montrent particulièrement agités quand ils ont moins de 8 ans. C’est seulement parce qu’ils cherchent à explorer au maximum leur environnement et à comprendre tout ce qui se passe autour d’eux. Quelles sont alors les meilleures démarches à suivre lorsqu’ils sont en plein milieu de leurs manifestations ?

Maîtriser vos émotions

Il s’agit à la base d’un réflexe primordial, afin de lui renvoyer une image positive de lui. En effet, si vous espérez que votre enfant apprenne à se calmer au fil des années, il est capital de tempérer son enthousiasme et son dynamisme.

Garder votre sang-froid

En effet, vous devez garder en tête que le problème ne concerne pas votre petit, mais plutôt son comportement. De ce fait, si vous réagissez mal à son agitation, c’est comme si vous lui attribuez une mauvaise opinion de lui-même, ce qui lui est néfaste.

Identifier les raisons de son agitation

Dans la pratique, si votre enfant est aussi agité, c’est parce qu’il y a certainement quelque chose qui le perturbe. Prenez alors la peine de lui consacrer toute votre attention, afin de comprendre les raisons d’autant de turbulences.

  • Surstimulation : les parents ont effectivement tendance à stimuler outre mesure leur bébé. Même si cette démarche peut être bénéfique pour les petits, sachez que votre enfant a aussi besoin de s’ennuyer ! En effet, les ennuis leur donnent l’occasion d’aiguiser leur capacité d’imagination. Ainsi, il est important de laisser à votre bout de chou le temps de ne rien faire, afin de lui permettre de développer sa créativité.
  • Manque d’attention : compte tenu des circonstances, bon nombre de parents optent pour le travail à domicile. Et pour réussir à capter leur intérêt, les petits n’arrêtent pas de s’agiter autour d’eux. Afin de parvenir à les calmer, vous devez leur montrer qu’ils comptent pour vous, en leur accordant un peu de votre temps et jouer ensemble. Autrement, ils risquent de développer des crises d’angoisse et de stress. Vous pouvez profiter de l’occasion pour leur offrir un petit cadeau comme une montre gps enfant par exemple. Vous aurez en même temps plus de facilité à les localiser, si jamais ils arrivent à s’échapper quelques instants de votre surveillance.
  • Fatigue physique : qui peut être les conséquences d’une surexcitation et d’un manque de sommeil.

Enfant turbulent

Comprendre les gestes à appliquer

Après avoir identifié la cause de ses turbulences, vous aurez effectivement plus de facilité à appliquer les bons gestes. Vous trouverez ci-après quelques suggestions de la part de thérapeutes qualifiés.

Recadrer votre enfant

Il s’agit à la base d’un geste important pour lui faire comprendre que le problème se trouve au niveau de son comportement. Pour ce faire, vous devez lui donner des règles claires en les lui rappelant systématiquement jusqu’à ce qu’elles deviennent une réelle habitude. Vous devez toutefois rester très calme lors de cette démarche. En effet, il est important de noter que les représailles et les punitions ne feront qu’aggraver la situation.

Cerner les préférences de votre enfant

En considérant ses qualités, il est essentiel de trouver des activités qui l’intéressent. En ce faisant, vous l’aiderez à canaliser son énergie. Dans ce sens, proposez des jeux qui lui permettent d’utiliser ses forces physiques dans un temps défini, afin de lui faire comprendre qu’il existe des limites. Et en alternance, vous pouvez lui organiser des activités manuelles pour stimuler son cerveau.

Autrement, il est déconseillé de le laisser seul devant un écran, car il risque de devenir encore plus hyperactif après. Afin de calmer ses agitations, n’hésitez pas à lui faire de gros câlins en le portant dans vos bras.

En résumé, il est primordial de trouver une réponse adaptée aux agissements de votre tout-petit, afin de réussir à le ramener au calme. En fait, vous devez tout d’abord commencer par apprendre à vous maîtriser, pour mieux gérer la situation. Et lorsque vous sentez qu’il fait des efforts, pensez à le récompenser en conséquence.

Aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *