Les solutions offertes en cas d’une voiture accidentée, en panne ou hors usage

711 0
voiture accidentée

Si votre voiture a eu un accident et que les frais de réparation ne sont pas couverts par l’assurance, plusieurs solutions s’offrent à vous. Vous pouvez être confronté à une telle situation à un moment donné de votre vie. N’oubliez pas que si vous n’avez pas les moyens de réparer votre voiture, vous n’avez pas d’autre choix que de vous en débarrasser. Mais elle peut toujours vous rapporter de l’argent, même si elle ne fonctionne plus.

Comment faire si vous avez une voiture accidentée, en panne ou hors usage ?

Appelez un spécialiste du véhicule accidenté ou en panne

Depuis quelque temps, le nombre d’entreprises actives dans la revente de pièces détachées et de voitures d’occasion a considérablement augmenté. Elles offrent aux particuliers comme aux professionnels la possibilité de racheter leur voiture quel que soit son état.

On trouve des centaines, voire des milliers d’annonces sur des sites spécialisés dans ce domaine. Ces sociétés de dépannage automobile proposent de racheter votre véhicule, qu’il soit en bon état ou hors d’état de marche, de récupérer les pièces et de les installer sur un modèle similaire, généralement destiné à l’exportation.

Normalement, le coût du déménagement est pris en charge par l’acheteur une fois que toutes les formalités ont été accomplies et que la transaction est terminée. Toutefois, il est conseillé de s’assurer que l’acheteur a le droit de recycler les véhicules usagés. Il est également important de noter que plus vous attendez, plus votre voiture s’endommage et plus il sera difficile d’obtenir un bon prix.

solution voiture en panne

Vendre votre voiture hors d’usage  à un particulier

Vous pouvez également consulter les petites annonces pour trouver un acheteur potentiel. Que ce soit pour les affaires ou pour le plaisir, ce dernier se débarrassera de votre voiture pendant que vous pourrez récupérer un peu d’argent.

Toutefois, cette solution comporte un certain risque. Normalement, le véhicule que vous vendez est destiné à être détruit. Si la procédure de destruction n’est pas suivie, elle pourrait être contraire à la loi. C’est pourquoi il est préférable de s’adresser à un épaviste agréé pour détruire ou recycler les voitures endommagées. Vous serez ainsi protégé contre les poursuites judiciaires.

Mettez votre voiture cassée à la ferraille

C’est la façon la plus simple de vous débarrasser de votre véhicule. Grâce à cette option, vous êtes totalement protégé contre toute procédure judiciaire. En effet, vous recevrez un reçu de destruction, même si l’entreprise a la possibilité de récupérer et de revendre les pièces encore en bon état. En revanche, vous ne recevrez aucune indemnisation. Si un service de démontage est proposé, le coût de l’enlèvement sera à votre charge. Attention, pour être accepté, le véhicule ne doit pas manquer de composants essentiels (groupe motopropulseur, catalyseur pour les véhicules qui en sont équipés au moment de la mise sur le marché, ou carrosserie) et il ne doit pas contenir de déchets supplémentaires ou d’équipements non autorisés.

Vous pouvez également choisir de garder le véhicule chez vous pour la transformation ou de renoncer à certaines pièces. Vous devez ensuite présenter une déclaration selon laquelle le véhicule sera retiré de la circulation. Vous disposez d’un mois à compter de la date d’enlèvement du véhicule pour déposer la déclaration à la préfecture.

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *