Comment calculer le tarif d’une baby-sitter ?

44 0
tarif baby-sitter

Si vous désirez faire garder vos enfants par une baby-sitter, vous devrez tout d’abord savoir comment calculer son tarif. En effet, ce montant peut varier en fonction de différents indicateurs : horaires, nombre d’enfants à garder, prix du marché ou encore le salaire minimum requis par la Convention collective nationale des salariés du particulier employeur.

Les tarifs d’une baby-sitter

Tout d’abord, il est important de savoir qu’en 2019, le tarif d’une baby sitter horaire moyen se situait entre 8 et 12 €. Celui-ci ne peut pas être inférieur au plafond minimum du SMIC, soit 10,03 €, et plus précisément 7,79 € net. Cependant, le salaire d’une baby-sitter est avant tout régi par la Convention collective nationale des salariés du particulier employeur. Celle-ci se doit de prendre en compte la classification et l’âge de la baby-sitter :

  • Niveau 1 : 10,13 € brut/heure, permet de garder de manière occasionnelle un ou plusieurs enfants de plus de 3 ans
  • Niveau 2 : 10.20 € brut/heure, pour une garde d’un ou plusieurs enfants de moins ou plus de 3 ans, assurer une aide aux devoirs ou encore entretenir leurs espaces de vie
  • Niveau 3 : 10,40 € brut/heure, qui comprend les mêmes dispositions que pour un niveau 2, sauf qu’il faut rajouter l’entretien du linge
  • Pour les moins de 17 ans : un abattement sur salaire de 20% est appliqué
  • Pour les 17 à 18 ans : un abattement sur salaire 10 % sera appliqué

Or, ce tarif peut varier en fonction des demandes des parents ou encore avec la prise en charge d’avantages en nature. A ce niveau, la convention collective prévoit une valorisation de 4,70 € par repas et de 71 € par logement. L’URSSAF applique également une valeur forfaitaire de 4,85 € par repas et de 70,10 € par pièce mise à disposition.

calcul tarif baby sitter

Comment calculer le tarif d’une baby-sitter au plus juste ?

Il vous est donc possible de calculer précisément le coût d’une baby-sitter hebdomadaire ou mensuel en prenant en compte le taux horaire et le nombre d’heures réparties entre heures de travail effectif et heures de présence responsable. Vous ne devrez pas oublier de prendre en compte l’âge de la baby-sitter, mais également les tarifs pratiqués par les autres baby-sitters dans la région, le coût des trajets et les différents avantages en nature. Vous devrez penser à ajouter vos charges patronales, qui se situent à hauteur de 41% du salaire brut qui sera versé chaque mois.

Un tarif à l’heure ou au forfait ?

Il vous sera possible de payer votre baby-sitter à l’heure ou au forfait. Si celle-ci ne vient que de manière ponctuelle, il est mieux de la facturer à l’heure. Il vous suffira de multiplier le nombre d’heures effectué par le taux horaire qui aura été convenu. Si votre baby-sitter vient de manière régulière ou pour une période déterminée (pour une semaine ou pour un mois), la facturation forfaitaire sera à privilégier.

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *