Contre le coronavirus, les enfants doivent-ils porter des masques à l’école ?

140 0
masque à l'école

Alors que la date fatidique du 11 mai approche, de nombreuses interrogations restent en suspens concernant la rentrée des classes. L’organisation des salles, le matériel fourni aux professeurs, le nombre d’enfants sous leur responsabilité ou encore l’aménagement des plannings, le gouvernement a fort à faire pour parer au plus pressé et permettre aux enfants de retourner à l’école tandis que les parents seront appelés à retourner travailler.

En matière de protection individuelle, le discours officiel a beaucoup évolué depuis les débuts de l’épidémie. Autrefois niée, l’efficacité des masques est désormais largement admise par la classe politique. On parle même de les rendre obligatoires dans les transports et les lieux publics réservés à l’accueil du public. Il n’a pas été fait mention des écoles, qui selon certains scientifiques pourraient pourtant constituer le foyer d’une deuxième vague de Covid 19. Une question s’impose donc : les enfants devraient-il porter des masques à l’école ? Éléments de réponse.

Porter des masques à l’école, une obligation légale ?

Dans le brouhaha médiatique circulent de nombreuses informations contradictoires qui tiennent lieu de vérité pour quelques semaines avant d’être qualifiées d’obsolètes voire de mensongères par le discours officiel. Avec la communication très contestable du gouvernement, il est ainsi difficile de savoir comment se protéger contre le Covid 19 tant ses déclarations s’avèrent antinomiques. Et le port du masque sanitaire, que vous pouvez vous procurer sur gravoplaque.fr, ne fait pas exception.

Pourtant, il existe un large consensus scientifique autour de sa capacité à limiter la propagation du virus. Médecins, épidémiologistes, chercheurs ou universitaires s’accordent à dire qu’associé aux gestes barrières et aux mesures de distanciation sociale, il forme une protection essentielle contre le coronavirus. Porter des masques à l’école ne sera manifestement pas obligatoire au regard des récentes déclarations du ministre Olivier Véran mais cette absence de consignes n’empêche pas des mesures individuelles.

enfants et masques

Un masque pour mon enfant, une décision personnelle

Les scientifiques sont également d’accord sur une autre particularité du Covid 19. Les statistiques montrent que les enfants ne développent que très rarement des formes sévères du virus mais ils peuvent tout de même devenir des porteurs invisibles qui, une fois retournés à l’école, pourraient bien servir de supports à l’expansion de la si redoutée deuxième vague. D’où l’intérêt de porter des masques à l’école pour limiter la transmission entre les enfants.

L’école pourrait en effet devenir un lieu d’incubation régénérant pour le Covid 19 car l’instauration des gestes barrières et des mesures de distanciation sociales semblent très difficiles à mettre en œuvre et à faire respecter pour et par de jeunes élèves. Choisir la solution du masque, c’est protéger son enfant et l’ensemble de sa famille sans lui imposer des contraintes comportementales qu’il ne sera de toute manière pas en mesure de respecter pendant une journée entière.

Quel type de masque utiliser pour mon enfant ?

Si porter des masques à l’école semble être une solution idéale pour permettre aux enfants d’y retourner avec un minimum de protection, il devient indispensable de savoir quel type de masque lui fournir pour le protéger au mieux. Évitez les masques artisanaux, réalisés à partir de bouts de tissus récupérés et confectionnés à la main. Bien qu’utiles, ils sont insuffisants pour empêcher le Covid 19 de pénétrer leur organisme.

Privilégiez plutôt les masques réutilisables proposés à la vente par les sites spécialisés. Leur emploi est simple, ils sont bien plus durables et surtout, ils sont conçus pour opposer une barrière efficace aux projections de fluides qui ne manqueront pas de s’échanger dans toutes les cours de récré de France. Ils sont en outre lavables, ce qui limite l’impact des protections sur votre épargne. Prévoyez tout de même au moins deux masques par enfant pour alterner au jour le jour.

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *