Comment restructurer son épargne pour faire face à la crise post-covid 19 ?

651 0

Après 10 années de croissance, l’économie mondiale va plonger en 2020 dans la pire récession depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Cette période d’incertitude économique est source de risques et d’opportunités pour les gestionnaires de patrimoine professionnels comme pour les épargnants particuliers. 

Voici quelques conseils pour aider chaque investisseur à déterminer où investir son argent en 2020.

Restez focaliser sur le long terme

Votre portefeuille de placements vise à vous permettre de constituer un patrimoine dans la durée. Ne laissez donc pas les événements conjoncturels bouleverser cet objectif. 

Vous devez toutefois passer en revue vos différents produits d’épargne afin de réviser leurs niveaux d’exposition au risque, d’évaluer leur liquidité et de connaître leur maturation contractuelle et fiscale. Le cas échéant, analysez également chaque ligne de votre portefeuille boursier afin d’évaluer le niveau de résistance de l’entreprise à la crise. 

Faites évoluer votre portefeuille boursier

Si les secousses de la crise économique à venir vont se faire sentir dans tous les secteurs, certaines activités seront plus épargnées. Les concessions de service public ou les entreprises alimentaires tendent ainsi à repartir plus rapidement que le secteur financier ou celui des voyages. 

Selon la structure de votre portefeuille, il peut être intéressant de procéder à un roulement de vos positions. Vous pouvez ainsi revendre vos SICAV qui suivent l’évolution du CAC pour des trackers indiciels sur certains secteurs plus porteurs à court terme. 

Assurez-vous de détenir des actifs liquides

Dans un contexte d’incertitude généralisée, il est indispensable de pouvoir mobiliser rapidement son épargne lorsque le besoin s’en fait sentir. Pour ce faire, assurez-vous de détenir une part suffisante de vos actifs placés dans des produits liquides susceptibles d’être mobilisés en peu de temps. Cela vous permettra de faire face à des besoins inattendus en cas de difficulté professionnelle, mais également de saisir les bonnes occasions de placement lorsqu’elles se présenteront. 

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *