Prévoyance en Suisse : Comment choisir son 3ème pilier

1769 0

Le cycle de vie nous amène à changer d’aspirations en prenant de l’âge. Le système social conventionnel prévoit le minimum pour prendre le relais et assurer les revenus financiers à la retraite. Après la vie active, il est primordial de maintenir un cadre de vie décent.

Les systèmes de prévoyance sociale proposent donc, des services de couvertures de risques complémentaires. Chez nos voisins helvètes, ce modèle de protection sociale s’appelle le troisième pilier, proposé par les sociétés d’assurance et banques, il ne revêt aucun caractère obligatoire. Cet article est un éclairci de cette question qui concerne toute personne désireuse de préparer un rempart pour l’avenir.

Comprendre le troisième pilier

Investir son argent dans une affaire, requiert une bonne maîtrise du système financier où on s’implique. Les banques et les assurances proposent le 3ème pilier, mais les plus indiquées sont les sociétés d’assurance. Le 3ème pilier permet la réduction de sa fiscalité avec un plafond annuel ou des cotisations libres avec le choix de ses bénéficiaires pour une éventuelle succession. Les banques ne proposent que la 1ère option, alors que les assurances, les deux services.

Pour en savoir plus sur le 3ème pilier, consultez les informations sur le net, et optez pour des comparateurs pour une offre avantageuse.

 Prévoyance, pour se projeter dans le temps

Le troisième pilier est un investissement à long terme, car on capitalise une épargne pour la faire valoir à la retraite. Si vous envisagez cette option, vous pouvez vous faire conseiller et accompagner d’un avocat, car sa présence et son savoir-faire peuvent être déterminants et dissuasifs face aux professionnels.

Afin de majorer votre capital, dès votre entrée dans la vie active, orientez-vous vers le service qui vous convient. Une projection dans le temps, vous permettra de situer votre épargne, plus celle-ci s’étend dans la période, plus vos revenus seront importants. Si le temps de cotisation est relativement inférieur, ne vous attendez pas à récolter un pactole.

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *