Comment choisir sa clôture de jardin ?

354 0

En France, pays de l’adage “Chacun chez soi, c’est le meilleur”, les normes sociales poussent à l’installation d’une clôture pour affirmer les limites d’un terrain ou gagner en intimité. Poussez toutefois la réflexion plus loin et définissez les fonctions principales que vous attendez de votre moyen de délimiter les contours de votre propriété. Cette première étape franchie, vous devrez vous renseigner vos obligations légales avant de faire votre choix de clôture. Décryptage.

Définir la fonction principale de votre clôture.

Pour réussir votre installation, listez les missions principales que vous assignez à votre investissement. Voici une liste pour vous aider :

  • Délimiter votre terrain : l’affirmation simple des limites d’un terrain peut se faire par la pose d’un simple grillage d’un mètre de hauteur, mais également par l’installation d’éléments plus esthétiques comme une barrière en bois ou un barreaudage en métal.
  • Décourager les intrusions : pour empêcher les personnes indésirables de s’introduire sur votre propriété, un mur d’enceinte érigé à la hauteur maximale autorisée ou une haie défensive composée d’arbustes à épines constituent une bonne première ligne protectrice.
  • Préserver votre intimité : pour faire de votre jardin un sanctuaire à l’abri des regards extérieurs, vous avez différentes solutions. Vous pouvez vous contenter d’un inesthétique grillage équipé d’un brise-vue, faire pousser une haie végétale ou opter pour une solution élégante comme une clôture occultante Océwood.
  • Empêcher vos animaux de sortir : de nombreux types de clôtures sont compatibles avec cet objectif. Pensez toutefois à ajuster la hauteur de votre clôture à la taille de vos animaux et à mettre en œuvre une solution qui ne leur permet pas de creuser pour passer en dessous.
  • Renforcer l’esthétique de votre propriété : il est possible de limiter et de sécuriser sa propriété avec style en optant pour un modèle qui met en valeur le design de votre habitation.

Vérifier les règles à respecter

L’installation d’une palissade sur un terrain ne nécessite pas de permis de construire. Pour autant, vous ne pouvez pas en faire qu’à vos envies. Vous devez notamment respecter les règles de bon voisinage et les servitudes de passage, ainsi que les prescriptions du Plan Local d’Urbanisme établies par votre commune, du Plan d’Occupation des Sols ou du Plan National d’Urbanisme. Selon les règles en place, vous pouvez être limité dans le choix de couleurs, des matériaux ou de la hauteur maximale autorisée.

Renseignez-vous en Mairie pour connaître les règles qui s’appliquent à votre projet et les modalités de votre éventuelle demande préalable de travaux.

Une fois, cette dernière démarche réalisée, vous allez pouvoir entériner votre choix de type de clôture.

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *