Les bienfaits de la fleur de cannabis CBD

526 0
fleur de cannabis CBD

On l’appelle le cannabis légal ou sans THC. Depuis quelques années, le cannabidiol fait parler de lui. Il est utilisé dans certains traitements et on lui prête de nombreuses vertus médicinales. Faisons le point.

Qu’est-ce que c’est ?

Le CBD, abréviation de cannabidiol, est une molécule présente dans toute fleur de cannabis, dans des proportions diverses. Pour comprendre pourquoi certaines plantes en contiennent plus que d’autres, il est important de savoir que les concentrations de CBD et de THC (la molécule psychotrope) sont dépendantes l’une de l’autre. La fleur de cannabis CBD peut même contenir suffisamment de cannabidiol pour qu’on n’y trouve plus, ou quasiment plus, de THC. La fleur obtenue ne produit donc aucun effet psychotrope et c’est pour cette raison qu’elle peut être légale.

Une action anti-stress

Plusieurs études scientifiques l’ont démontré, la fleur de cannabis CBD peut être utilisée contre le stress et l’anxiété. Son mécanisme d’action : les récepteurs de sérotonine, une molécule impliquée dans la régulation des émotions. Une personne anxieuse voit sa production de sérotonine largement inhibée. Le cannabidiol va au contraire la stimuler, ce qui a pour effet de diminuer stress et anxiété et de contrecarrer leurs effets physiologiques.

Un effet anti-douleur

bienfaits fleur de cannabis CBDC’est l’une de ses vertus les plus solidement démontrées scientifiquement. Le cannabidiol présent dans ce type de cannabis aide l’organisme à répondre naturellement à la douleur, en se fixant à des capteurs précis et identifiés, notamment le récepteur CB2 qui est au cœur du système immunitaire.

Pour cette raison, la molécule est déjà largement utilisée dans le traitement de maladies douloureuses comme la fibromyalgie ou l’arthrose rhumatoïde. À l’inverse d’autres anti-inflammatoires tels que les opiacés, son utilisation ne produit pas d’effets secondaires et ne provoque pas d’addiction.

Une aide contre l’insomnie

Le cannabidiol n’est pas un sédatif, il ne va pas forcer nos serrures physiologiques pour obliger le corps à sombrer dans un sommeil lourd et peu réparateur, bien au contraire. Du fait là encore de son affinité avec le récepteur CB2, qui est impliqué dans la régulation de nombreux mécanismes comme la faim ou le sommeil, il va s’intégrer dans les processus du sommeil afin d’aider à leur régulation. Cela se traduira notamment par des cycles plus équilibrés. Lorsqu’elle est consommée en pleine journée, la fleur ne provoquera donc pas d’endormissement, à l’inverse des sédatifs.

Utilisé dans les traitements contre le cancer

Il convient ici d’être à la fois prudent et précis : on ne parle pas d’un médicament contre le cancer. De nombreuses études sont actuellement en cours et tendent à démontrer que la consommation de cette molécule peut jouer un rôle dans la lutte contre le cancer, mais il n’est pas question d’affirmer qu’elle peut remplacer un traitement conventionnel. Le CBD joue plutôt un rôle d’appoint. Il est anti-oxydant, ce qui aide l’organisme à lutter contre les agressions, et un certain nombre d’études sur des rats ont démontré qu’il pouvait participer à empêcher la prolifération des cellules cancéreuses. D’autres études sont en cours pour vérifier cet effet sur l’être humain. En revanche le cannabidiol est un anti-vomitif vérifié, ce qui le rend particulièrement efficace et adapté pour diminuer les effets secondaires liés à chimiothérapie, surtout si l’on y ajoute ses propriétés anti-douleur.

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *