Poule d’ornement : comment bien débuter son élevage ?

265 0
Poule d'ornement

Élever des poules dans son jardin est devenue très populaire, pour la récolte des œufs frais, le côté ludique quand on a des enfants et le recyclage des déchets. Il y a une multitude de race de poule, mais certaines se démarque plus que d’autres, comme les poules d’ornement. Et vous aimeriez en savoir plus sur leur particularité et la façon dont débuter un élevage.

Apprenons à connaître les poules d’ornement

Avant de se lancer dans un élevage, il faut apprendre à mieux connaître les poules d’ornement, savoir leur origine et leur particularité si spécifique, qui les rends populaire.

Les origines de la poule d’ornement

Les poules d’ornements sont très appréciées pour leur esthétique, elles donnent une touche visuelle à un jardin. Elle peut être issue de races anciennes, mais aujourd’hui il existe aussi beaucoup de croisement, pour rendre cette poule toujours plus belle.

Il y a environ 200 éspèces de poule d’ornement, dans ces 200 epsèces, il existe deux classifications, les grandes races avec la Brahma, la Meusienne, la Hollandaise huppée, la poule Crève coeur, le Gaulois, le Cochin, l’Araucanaelles ou les races naines avec la poule Soie, la poule Bantam de Pékin ou la poule Serama.

Les poules d’ornement peuvent être élevées dans plusieurs buts, en tant que poule pondeuse, couveuse, pour leur chair ou simplement pour leur esthétique.

Les particularités de la poule d’ornement

La poule d’ornement est une poule très appréciée car elle est très facile à vivre, elle n’est pas du tout agressive à part cas exceptionnel et est très sociable et gentille avec les enfants.

En plus d’être sociable avec les personnes, elle l’est aussi avec ses congénères, il n’y aura donc pas de dispute au sein du poulailler. Pensez tout de même à bien vous renseigner au niveau des différentes races, car certaines sont plus robustes que d’autres.

L’une des races de poule d’ornement à une particularité, en effet l’Araucana est très spéciale, elle pond des œufs bleus qui peuvent parfois être d’un vert olive.  Ces couleurs proviennent d’accouplement entre différentes races de poule.

Le prix d’une poule d’ornement

Il est plus difficile de trouver une poule d’ornement en animalerie, il faudra souvent se rendre dans un élevage, ce qui fait que sont prix est un peu plus élevé. Il faudra généralement compter entre 10 et 50 € pouvant encore monter suivant la race de la poule.

Poule et poussin

Se lancer dans l’élevage de poules d’ornement

Il y a quelques principes dont il faut tenir compte pour se lancer dans un élevage de poule et plus particulièrement pour un élevage de poule d’ornement.

L’habitat idéal pour une poule d’ornement

Les poules d’ornement peuvent vivre dans le même habitat que les poules classiques, cependant il faudra tout de même éviter les terrains humides et boueux, à cause de leurs jolies pattes plumées.

Peut importe si vous choisissez, de faire vivre vos poules dans un parc ou en toute liberté, il faudra tout de même prévoir un abri étanche et sécurisé, pas pour les risques de pluie, mais plutôt pour les prédateurs, elles pourront alors dormir en toute sécurité.

Il faut compter au minimum 5 poules au mètre carré, idem pour les poules naines, il faut qu’elles aient le même espace qu’une poule de taille normal.

La reproduction des poules d’ornement

Une poule d’ornement commence généralement à pondre à 8 mois environs, mais cela peut commencer à 6 mois pour certaines races et 12 mois pour d’autres.

Les poules d’ornements pondent moins d’œuf que les poules classiques, entre 110 et 160 œufs par an, mais elles pondent constamment durant 7 à 8 ans ce qui n’est pas le cas des poules classiques.

Avoir des œufs c’est bien, mais pouvoir pérenniser, la récolte ce n’est pas mal non plus. Pour une hiérarchie respectée, mais aussi pour avoir des œufs fécondés, il faut penser à prendre un coq, en avoir plusieurs assurent un bon élevage.

Alimentation de la poule d’ornement

Les céréales sont une gamme d’alimentation principale des poules (environ 70%), cependant il faut varier les différentes céréales, pour éviter toute carence ou au contraire un surplus. Par exemple le maïs est une céréale très grasse, ce qui n’est pas bon en grande quantité.

Pour améliorer la qualité des œufs et booster leur apport en protéine, il faut aussi donner à la poule des protéines. Cet apport peut se trouver dans les graines, tel que le colza, le lin, le soja, les pois ou encore les graines de tournesol.

Vous pourrez aussi les nourrirs de vos restes car elles mangent de tout, un bon moyen de recycler naturellement.

Il faudra tout de même éviter quelques aliments, malgré leur régime très large, certains aliments pourraient être négatif pour leur digestion. Pomme de terre crue, les oignons et leurs peaux, les poireaux et surtout leurs feuilles, les pelures d’agrumes, la banane, le kiwi, le céleri, le pain moisi, le trognon des choux, son par exemple des aliments à éviter.

Vous avez toutes les clés en main pour vous lancer dans l’élevage de poule d’ornement. A vous de choisir la race de votre choix et de faire en sorte d’avoir de bons œufs frais tous les matins.

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *