À partir du 1er janvier 2024, le recyclage des déchets organiques est obligatoire en France

166 0
recyclage déchets

À partir du 1er janvier 2024, tous les Français seront tenus de composter leurs déchets organiques afin de réduire les émissions nocives des décharges et de mettre un terme au changement climatique et au réchauffement de la planète. Les autorités locales fournissent des bacs à compost séparés aux habitants des villes, des villages et des agglomérations, dont le vidage est programmé par l’opérateur de transport. Avec l’aide du  Greed Fund du gouvernement, les municipalités sensibilisent les ménages au gaspillage alimentaire. La collecte des biodéchets couvre toutes les propriétés résidentielles et comprend les restes de nourriture, les épluchures de légumes et les aliments périmés, pour n’en citer que quelques-uns. Environ 27 millions de personnes, soit 40 % de la population, disposeront d’une solution pour trier efficacement les déchets organiques, que ce soit par une collecte en porte-à-porte ou dans des centres de dépôt.

En dépit de tous les efforts raisonnables, les flux de déchets contiennent malheureusement encore des matières organiques qui peuvent être recyclées. Les déchets engendrés sont nombreux et ne disparaissent pas une fois jetés à la poubelle. La biomasse produit du méthane, le deuxième gaz à effet de serre le plus répandu, dont le potentiel de réchauffement est plus de 28 fois supérieur à celui du dioxyde de carbone. Les ménages comme les entreprises doivent composter leurs déchets végétaux, et cette obligation est largement reconnue depuis 2018. La directive-cadre européenne sur les déchets exige que les biodéchets soient collectés ou recyclés à la source (par compostage). Le résultat est généralement utilisé comme engrais et pour l’amendement des sols dans les parcs et espaces verts de la commune.

Entre l’incinération et la mise en décharge des déchets alimentaires organiques, le compostage est la meilleure option.

Une part considérable des déchets ménagers et commerciaux mis en décharge est constituée de déchets alimentaires et organiques qui libèrent des gaz à effet de serre nocifs lorsqu’ils se décomposent. Il peut être transformé en biogaz, une source d’énergie renouvelable et respectueuse de l’environnement qui peut être utilisée pour produire de l’électricité et de la chaleur. Les micro-organismes décomposent tout ce qui contient des composés carbonés en l’absence d’oxygène. C’est ce qu’on appelle la digestion anaérobie. Dans d’autres cas, les déchets alimentaires et organiques peuvent être compostés, ce qui améliore la fertilité des sols dans les jardins, l’aménagement paysager, l’horticulture et l’agriculture biologique. Le processus capture et stocke le carbone dans le sol au lieu de le libérer dans l’atmosphère.

A lire aussi :   CBD et THC : les différences

Les sols peuvent bénéficier du compostage. Des milliards de tonnes de carbone organique ont été perdues depuis la révolution industrielle, qui a provoqué la conversion des écosystèmes naturels à des fins agricoles. Les plantes absorbent le dioxyde de carbone de l’atmosphère par le biais de la photosynthèse et le transmettent au sol lorsque les racines et les feuilles mortes se décomposent. Le carbone confère au sol sa capacité de rétention d’eau, sa structure et sa fertilité. Le compost est une source d’éléments nutritifs essentiels qui réduit la demande d’engrais coûteux, facilitant ainsi la croissance des plantes. Même si les prix des engrais ont commencé à baisser, ils restent supérieurs aux niveaux pré-pandémiques. Le compost est une alternative viable.

déchets organique

Paris a déjà entamé une vaste collecte de déchets organiques auprès des ménages

À Paris, on peut déjà observer des agents municipaux qui livrent des caddies pour les déchets alimentaires et des petits bacs à compost pour la cuisine, ainsi que des sacs biodégradables et compostables pour collecter les déchets alimentaires. Il n’est pas nécessaire de réserver une visite dans un centre de recyclage. Les Parisiens sont favorables à l’innovation environnementale et sociale qui fera d’eux des acteurs majeurs de la production de biogaz et de compost. Pour veiller à ce que tous les déchets soient collectés, la ville a installé de nouvelles poubelles publiques, de sorte qu’il y en a une tous les 100 mètres. Lyon a mis en place un nouveau service : la collecte des déchets alimentaires dans les zones fortement urbanisées. Cela est possible grâce aux stations de compostage, installées tous les 150 mètres.

Si les plus grandes villes de France mettent en place des poubelles biologiques, les villes plus petites sont depuis longtemps en position d’avantage. Besançon, par exemple, propose des composteurs individuels, des bacs partagés pour les copropriétés et des toilettes à compost pour les quartiers entiers afin d’avoir un impact écologique positif. Les déchets alimentaires et organiques sont collectés à intervalles réguliers, de sorte que les habitants n’ont pas à sortir leurs poubelles plus d’une fois tous les quinze jours. Avec tant d’initiatives « zéro déchet », les presses à balles et les compacteurs sont parfaits car ils réduisent la taille des matériaux recyclables. Elles sont devenues des outils indispensables dans la lutte pour la réduction de l’espace.

Le compostage – une solution écologique pour la gestion des déchets organiques afin d’atténuer les effets du changement climatique

Les déchets sont un sous-produit inéluctable de l’économie moderne. Ils ne disparaissent pas par magie et l’univers ne peut pas non plus les détruire. Dans les industries de transformation alimentaire, un pourcentage non négligeable des matières premières entrantes devient un déchet au lieu d’un produit à valeur ajoutée. Dans la plupart des cas, le compostage peut aider à gérer les déchets organiques ; s’ils sont correctement traités, les déchets ne se perdent pas. Le compostage est un moyen de tirer parti du processus naturel de décomposition pour accélérer la dégradation des déchets – les composants utiles présents dans les biodéchets sont convertis en énergie, en engrais ou en nourriture pour le bétail. Les déchets mal gérés ont des effets néfastes sur les personnes, les animaux, les plantes et l’environnement.

A lire aussi :   Voyant : quelles sont les bonnes raisons de recourir à la voyance ?

Un compacteur de déchets est indispensable pour une entreprise qui propose des plats cuisinés, qu’il s’agisse d’un restaurant ou d’un service de restauration, car les déchets peuvent être éliminés facilement et de manière hygiénique. Comme nous l’avons déjà mentionné, les entreprises sont tenues de trier leurs déchets organiques. Bien que des centres de dépôt aient été mis en place, aucune amende n’est prévue en cas de non-respect de cette obligation, du moins pour l’instant. Cela signifie que le respect de la loi est entièrement volontaire dans la pratique, et qu’une action forte est nécessaire pour garantir l’impact de la loi. Étant donné que les entreprises sont dispersées sur de vastes territoires, la collecte et la mise en réserve des déchets organiques peuvent s’avérer difficiles à mettre en œuvre d’un point de vue économique.

En résumé

Le compostage peut fonctionner dans n’importe quel contexte. Si vous êtes submergé par l’idée du changement climatique, gardez à l’esprit que les petits changements ont un impact important. Le compostage n’est pas obligatoire. Il s’agit plutôt d’une obligation pour les autorités locales de donner la possibilité de trier les déchets organiques à leur origine, ce qui simplifie la gestion des déchets en encourageant le compostage. Les déchets biodégradables d’origine végétale et animale peuvent être transformés en compost, soit dans des points locaux, soit dans des centres industriels. Si les autorités locales décident de confier la collecte au secteur privé, elles donneront un coup de pouce aux entreprises existantes. Malheureusement, la France  brûle encore une grande partie de sa matière organique, ce qui génère des composés organiques volatils dans la basse atmosphère. Une période de tolérance et d’obligation est prévue.

Aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *