Guide de conservation des graines de cannabis pour préserver la qualité de sa collection

706 0
graines de cannabis

Avec la légalisation récente du cannabidiol en France, nombreuses sont les personnes qui ont pu en profiter pour apprécier les effets positifs du CBD sur la santé, qu’il s’agisse de sa propriété anti-inflammatoire, de sa propriété anti-douleur, ou encore de sa capacité à réduire l’anxiété et à favoriser un sommeil serein chez le consommateur. Aussi, beaucoup d’individus se tournent désormais vers l’achat de graines, afin de produire eux-mêmes leurs plantes plutôt que d’acheter de l’herbe au gramme. Ils se serviront également de leur production pour concocter leurs propres huiles. Il se crée ainsi, petit à petit, une population de passionnés possédant d’importantes réserves de graines, utilisées au compte-goutte pour varier les plaisirs. Cependant, comment ces amateurs s’attachent-ils à conserver leurs graines de cannabis avant de les mettre à germer, afin de préserver la qualité de leur collection ? Si vous-même êtes dans ce cas, voici 4 conseils à observer absolument pour atteindre cet objectif.

Conserver ses graines de cannabis dans des contenants absolument hermétiques

En premier lieu, l’utilisation de contenants hermétiques s’avère absolument essentielle pour la conservation optimale des graines de cannabis. Ces récipients, par exemple des bocaux en verre munis de couvercles à vis, feront office de barrière permettant de lutter efficacement contre l’humidité, afin de constituer un facteur clé dans la prévention de la détérioration des graines. Pour renforcer cette protection, il serait particulièrement judicieux d’ajouter des sachets de gel de silice à l’intérieur des contenants.

Ces sachets absorberont l’humidité résiduelle, et assureront les conditions propices à la création d’un environnement encore plus sec. En effet, dans le cas où vous auriez obtenu de précieuses graines d’Amnesia Weed en ayant recours aux services d’un distributeur de référence tel que PevGrow, il serait dommage de ne pas en obtenir par la suite un rendement optimisé, faute d’avoir observé ces règles de base en matière de conservation.

guide conservation

Préserver la qualité de votre collection de graines en les conservant dans un environnement frais et sec

D’autre part, maintenir un environnement suffisamment frais, en plus d’être sec, est crucial pour la conservation des graines de cannabis. L’humidité favorisant la croissance des moisissures et des champignons, il est de votre devoir d’organiser la création d’un climat susceptible de réduire à zéro les chances de les voir apparaître. C’est pourquoi les semences se conservent mieux au réfrigérateur ou au congélateur.

A lire aussi :   Quelle est la différence entre le CBD et le THC ?

Cependant, pour prendre soin de votre collection de graines, il est aussi très important que les températures du milieu de conservation ne varient que très peu dans le temps. Des variations trop brutales risqueraient de déclencher un début de germination ou tout simplement d’endommager les graines. Il est donc recommandé de les placer dans un compartiment stable de votre réfrigérateur, loin des zones sujettes à des changements de température fréquents.

Une règle essentielle de tout bon guide de conservation : protégez les graines de la lumière du soleil

Par ailleurs, concernant la conservation des graines de cannabis, une autre source potentielle de danger doit également être évitée : il s’agit de la lumière. Cette dernière, surtout quand elle provient directement du soleil, peut en effet dégrader significativement la qualité de vos graines en entraînant une réduction de leur taux de germination. Pour éviter cela, il est conseillé de les stocker dans un lieu sombre, à l’abri de toute source lumineuse.

Utiliser des contenants opaques, tels que des bocaux en verre teinté ou des conteneurs non transparents, est une méthode efficace pour les préserver de cette menace. Cette précaution assure que les graines restent dans un état optimal pour une future utilisation. Dans le même ordre d’idée, prenez bien soin de ne pas placer vos semences dans un endroit qui répondrait à l’ensemble de ces critères, mais auquel vous devriez avoir accès régulièrement, ce qui vous obligerait alors à les exposer, même brièvement.

N’oubliez pas d’étiqueter et de dater les contenants de vos graines de cannabis

Enfin, et c’est à ce genre de détails que l’on reconnaît les vrais passionnés de CBD, l’étiquetage et la datation des contenants des graines de cannabis constitueront des pratiques importantes et salvatrices pour la gestion efficace de votre stock. Car en notant la date de stockage et la variété de chaque graine, vous pourrez suivre plus précisément leur âge et leur origine. Si votre principal objectif de culture est de parvenir à confectionner par la suite la meilleure résine de CBD premium, ces précautions ne seront pas à laisser au hasard.

En effet, cette information est plus essentielle qu’elle n’y paraît au premier abord, puisque la viabilité des graines tend à diminuer avec le temps. De ce fait, utiliser en priorité les graines les plus anciennes garantit que vous maximiserez le potentiel de germination global de votre collection. De plus, cette méthode d’organisation facilite la rotation des stocks et aide à éviter la confusion, assurant ainsi que les graines sont utilisées de manière optimale et efficiente.

A lire aussi :   Connaître l’anatomie du chanvre

Aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *