Moisissure de joint de douche et santé : impacts sur la qualité de l’air intérieur

1770 0
moisissure et santé

La douche représente la pièce de la maison qui est souvent humide. Si des taches noires, brunes ou vertes apparaissent sur le joint de votre salle de bain, cela signifie que la moisissure s’y est installée. Ces champignons et bactéries microscopiques se plaisent, se logent et se prolifèrent en effet dans un environnement à la fois humide et chaud. Si vous ne les éliminez pas à temps, la moisissure ne fera que se multiplier dans ces conditions et cela risque d’entrainer des problèmes de santé pour vous et vos proches. D’où la nécessité de nettoyer le coulis de façon régulière. L’existence de la moisissure de joint provoque en effet des impacts réels sur la qualité de l’air à l’intérieur. Découvrons-les en détail.

Zoom sur les effets néfastes de la moisissure de joint de douche sur la santé

La moisissure qui s’installe et qui se reproduit dans la salle de bain peut affecter la qualité de l’air dans cette pièce. Outre le fait que ces champignons invisibles à l’œil nu dégagent une odeur nauséabonde dans la salle d’eau, ils provoquent aussi un impact sanitaire. Lorsque ces saletés se reproduisent, elles libèrent des spores ainsi que d’autres substances toxiques telles que les mycotoxines. Ces dernières vont ensuite se répandre dans toute la salle de bain et potentiellement provoquer des réactions allergiques et des problèmes respiratoires au moment où vous les inhalerez lorsque vous entrez dans la douche. Parmi les symptômes les plus courants, l’on peut notamment citer les maux de tête, l’écoulement nasal, la rhinite allergique, la fatigue, la toux, l’aggravation de crise d’asthme, la respiration sifflante, l’infection pulmonaire, l’allergie cutanée ou oculaire et les troubles ORL.

Qui plus est, à la suite de l’exposition à la moisissure, les personnes sensibles comme les nourrissons, les enfants, les asthmatiques et les personnes âgées sont plus susceptibles de développer des symptômes. Il faut aussi savoir que chez les enfants en bas âge, la présence de moisissure de joint de douche provoque des effets neurologiques, précisément une altération de la fonction cognitive, notamment, s’ils sont exposés à ces bactéries pendant une longue durée (supérieure à 2 ans).

Outre ces problèmes de santé, à cause de l’inconfort qu’elle génère, l’installation de la moisissure sur le joint de douche altère considérablement la qualité de vie de vos proches. D’où la nécessité de les enlever lorsque vous constatez l’apparition de tâches noires, brunes ou vertes sur le coulis de votre salle d’eau.

A lire aussi :   Les ingrédients et la composition du e-liquide de cigarette électronique

impact moisissure

Comment éliminer la moisissure sur le joint de douche pour améliorer la qualité de l’air ?

Pour éliminer et empêcher la prolifération de la moisissure sur le joint de douche de votre maison, vous devez assurer une bonne circulation de l’air en ouvrant régulièrement les fenêtres. À défaut, vous pouvez installer une Ventilation mécanique contrôlée (VMC), un déshumidificateur d’air ou encore un dispositif destiné à absorber l’humidité.

Outre cela, pour votre santé et bien-être ainsi que pour améliorer la qualité de l’air intérieur, veillez à entretenir régulièrement le joint de douche et enlever la moisissure. Pour cela, vous disposez de différents produits naturels pour le nettoyer comme le bicarbonate de soude, le blanc de Meudon, le vinaigre de ménage, le savon noir, les cristaux de soude, le liquide vaisselle, la dentifrice ou la pierre d’argile. Un nettoyage régulier avec ces produits vous permet d’avoir une salle d’eau à la fois propre et saine.

Aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *