Masque au blanc d’œuf et peau mature : fréquence d’utilisation pour une peau raffermie

1978 0
masque blanc oeuf

Vieillir fait partie du cycle de la vie et il est incontournable. Au fil du temps, le corps change et la peau n’en est pas épargnée. Elle devient alors mature et présente différents signes. En général, cela arrive à partir de la quarantaine. Cependant, il est toujours possible d’atténuer les symptômes de vieillesse sur la peau en appliquant des soins divers. L’usage du masque au blanc d’œuf en fait justement partie et c’est une solution très appréciée. Voici ce qu’il faut savoir.

Comment reconnaitre une peau mature ?

Certes, c’est avec le temps que la peau devienne mature. Dans certaines situations, elle vieillit et montre des signes de maturité bien avant l’âge. En principe, elle est caractérisée par une réduction graduelle de la production de collagène et d’élastine. Ce sont les deux indispensables éléments essentiels pour maintenir la fermeté et l’élasticité de l’épiderme. Malgré cela, elle se dessèche et s’affine, les pores se dilatent et des ridules et des rides apparaissent. Il y a également un fort ralentissement de la régénération cellulaire et une pigmentation inégale d’où l’apparition de taches brunes, etc. En général, la peau mature est beaucoup plus sensible. Elle peut donc être facilement sujette à des problèmes d’irritations, etc. Pour toutes ces raisons, la peau a besoin d’un soin spécifique. Néanmoins, il est nécessaire de réduire les risques et d’opter pour des solutions non invasives. Le masque au blanc d’œuf en fait justement partie.

peau mature

Utilisation du masque au blanc d’œuf

Avant de préparer et d’appliquer un masque au blanc d’œuf pour raffermir une peau mature, il est important de connaitre sa peau. Il s’agit de déterminer son type et ses besoins spécifiques. Outre les problèmes relatifs à l’âge, la peau peut être grasse, sèche, mixte, etc. Chacun de ces types a ses propres caractéristiques et donc ses nécessités en matière de soin. L’utilisation du masque au blanc d’œuf en dépend.

Dans le cas d’une peau mixte, l’application doit être faite une fois par semaine environ. Cela permet d’éviter de l’assécher. Il est possible d’ajouter du concombre, du miel ou encore de l’aloe vera dans la préparation. Ils apportent l’équilibre nécessaire pour raffermir la peau.

Pour une peau sèche, il faut faire le traitement au masque au blanc d’œuf une fois toutes les deux semaines pour éviter de la dessécher davantage. Le miel, l’avocat, l’huile d’olive, l’yaourt nature et la banane sont des produits pouvant accompagner le blanc d’œuf. Ils apaisent et hydratent la peau.

A lire aussi :   Tout savoir sur le savon d’Alep

Si la peau est grasse, le soin au blanc d’œuf doit être fait une à deux fois par semaine. Agrémenté d’argile, de concombre, d’yaourt nature ou encore de citron, le masque pourra absorber efficacement l’excès de sébum, exfoliera la peau et la rafraichira pour optimiser sa fermeté.

Pour une peau normale, la fréquence idéale est d’une fois par semaine. Le masque peut aussi être mélangé avec de l’yaourt nature, du miel ou des flocons d’avoine. Ils nourrissent et équilibrent la peau.

Quelle que soit la décision prise, l’avis d’un dermatologue est toujours indispensable pour réduire les risques.

Aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *