Faut-il prendre le risque de faire du SEO black hat sur un site ?

79 0
black hat seo risques

A l’heure où l’acquisition de trafic via Google est de plus en plus compliquée, que les règles des moteurs de recherche évoluent, et que cela coûte de plus en plus d’argent, certaine personnes pourraient être tenté par les promesses du SEO Black Hat : Pas cher, référencement rapide dans les meilleurs positions… Oui, mais quels sont les risques ? C’est ce que nous allons découvrir ensemble dans cet article.

Différence entre white hat, grey hat et black hat

Avant d’aller plus loin, il est nécessaire de bien comprendre la différence entre les différentes méthodes de référencement naturel. Chaque SEO peut se définir comme faisant partie d’une catégorie. Comme dans l’univers du «hacking», ces catégories sont représentées par des couleurs. Blanc, gris, ou noir.

Qu’est-ce qu’un référenceur White Hat ?

La personne faisant un travail «white hat» est quelqu’un qui suit à la lettre les recommandations de Google. Le référenceur n’essayera jamais de passer outre les règles instaurées par Google.
C’est la stratégie la moins risqué pour le long terme, mais la plus longue à mettre en place. C’est en général un travail de longue haleine.

Qu’est-ce qu’un référenceur Grey hat ?

En général, le grey hat est une personne qui est dans une optique de white hat, long terme, mais qui n’hésite pas à aller jouer proche des frontières de Google instaure. Il n’hésite pas à franchir les limites dans certains cas, sans être totalement black hat.
Comme Franck, le Grey hat SEO, il est conscient qu’il peut y avoir des risques (souvent minime), mais qu’en général le jeu en vaut la chandelle.

Qu’est-ce qu’un référenceur Black hat ?

Le black hat est celui qui n’hésites pas à aller complètement à l’encontre des règles de Google. En général il est doué pour faire des textes autogénérés, utiliser des techniques de dissimulation (cloaking), abuser des liens et des ancrages. Bref, c’est quelqu’un qui fait beaucoup de chose interdite dans les règles de Google.
En général l’approche est court-termisme, elle permet de générer énormément de trafic sur son site, mais cela ne dure pas longtemps avant que Google ne se rende compte de la fraude et supprime le site des résultats de recherche (ce qu’on appelle une pénalité).

Les risques du black hat

Faire du black hat est risqué pour une raison très simple. Cela peut marcher pendant quelques jours, quelques mois, parfois même quelques années.

Mais en général, les concurrents qui se rendent compte de l’utilisation de technique black hat n’hésiteront pas à vous dénoncer auprès de Google. La suite vous la connaissez : Vous subirez une pénalité manuelle.

Dans d’autres situations, même sans dénonciation, Google se rendra compte de l’entourloupe, et vous supprimera du moteur de recherche grâce à une pénalité algorithmique comme les plus connues, pinguin, panda, ou encore hummingbird.

Utiliser des techniques black hat peut vous permettre de générer beaucoup de business rapidement, mais cela ne durera pas longtemps puisque vous finirez dans la majorité des cas par subir une pénalité.

Est-ce que cela peut avoir un intérêt pour le business ?

Dans l’idée, le black hat seo n’est vraiment pas recommandé pour quelqu’un qui souhaite viser du business long terme avec son entreprise. Mais il ne faut pas être aussi catégorique, oui, le black hat peut apporter quelque chose à votre business. Laissez-nous vous expliquer.

Vous pouvez très bien avoir votre site principale sur lequel vous gérez votre branding, votre e-réputation, le tout de façon white hat. Vous ne prenez pas de risque avec ce site.

Hors, vous pouvez très bien créer d’autres sites à objectif court terme, sur lesquels vous appliquerez des techniques black hat. L’objectif de ces sites sera uniquement de générer du lead, trouver de nouveaux prospects, que vous pourrez exploiter avec votre entreprises «white hat».

Bien sûr cela nécessitera beaucoup de travail répétitif pour la mise en place de sites black hat. A vous de savoir si cela peut être bénéfique pour vous, ou s’il vaut mieux investir votre temps et votre argent pour développer votre site de façon black hat, en écrivant du contenu pertinent plus régulièrement, en créant des infographies qui pourront être facilement partagée etc.

En conclusion, les avis divergent beaucoup et le black hat fait souvent parler de lui. Il y a ceux qui aiment utiliser ces techniques qui frôlent avec les règles de Google, alors que d’autres détestent l’idée que cela puisse être possible, et n’hésiteront pas à dénoncer toute personne faisant cela.

Et vous, dans quel camp êtes-vous ?

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *