Comment obtenir un crédit de particulier à particulier en toute sécurité

2835 0
crédit particulier

Tout comme les établissements financiers, certains particuliers peuvent aussi disposer de fonds pouvant être prêtés aux autres particuliers. C’est ce que l’on appelle communément « le prêt entre particulier ou prêt de particulier à particulier ou PAP ». Cette alternative de financement a son lot d’avantages mais aussi ses petits inconvénients autant pour le créditeur que l’emprunteur. Il faut savoir peser le pour et le contre avant d’en contracter. Mais quelles sont les démarches à suivre pour dénicher un PAP en toute sécurité ? Infos.

PAP : à qui cela s’adresse-t-il et comment faire pour en recevoir ?

Cette forme de crédit s’ouvre à tout le monde et plus spécifiquement aux personnes qui ont un profil considéré comme peu sécuritaire pour les banques. Ce sont les personnes qui ont un statut d’étudiant, de chômeur, ou encore celles qui se trouvent encore dans une situation financière difficile (en surendettement, etc.). Elles ont donc peu de chance d’obtenir des contrats de crédit auprès des banques.

Désormais, le PAP est un type de crédit qui devient de plus en plus célèbre. Il existe même des sites et des plateformes spécifiques qui en proposent ou encore qui mettent en relation les créditeurs et les emprunteurs. Elles les informent des différentes modalités et conditions à respecter pour procéder à la mise en place du prêt.

PAP

Diverses manières d’emprunter auprès de particuliers

En principe, il y a deux façons de faire un PAP. Ce sont :

  • l’emprunt à des proches ou des connaissances : cela peut être un membre de la famille des amis, des collègues, etc. Il s’agit de la méthode la plus sécurisée puisque les deux côtés se connaissent bien. Elle permet en même temps d’éviter les taux élevés et de contracter un prêt avec des conditions plus souples et plus favorables (durée plus longue, report d’échéance si besoin, mensualités, etc.). Ce mode de prêt est dit « de un à un » ou « de gré à gré ».
  • le crédit fait via les plateformes particulières : il en existe plusieurs sur internet. Elles sont gérées par des entrepreneurs qui connaissent et qui maitrisent le fonctionnement de l’économie collaborative. Elles sont souvent appelées le « crowdfunding » ou encore le « financement participatif ». Dans la plupart des cas, ce sont des organismes disposant d’une accréditation ACPR ou encore d’immatriculation à l’ORIAS. Ce type de crédit est dit « de plusieurs à un » car l’emprunt est un ensemble de fonds venant de plusieurs personnes.
A lire aussi :   Que devez-vous savoir avant de vous lancer dans un investissement en crypto-monnaies ?

Quelles sont les mesures de sécurité à prendre ?

Pour faire un PAP sécurisé, le mieux est de n’utiliser que des plateformes de renom et qui ont une bonne réputation.

Il est aussi nécessaire de toujours exiger un contrat de crédit ou une reconnaissance de dette. Ces documents peuvent servir de preuve dans le cas où l’emprunteur refuse le remboursement. Ils permettent ainsi de déclencher une démarche judiciaire.

Pour les emprunteurs en particulier, il est toujours rationnel de bien lire les contenus des conditions d’emprunt. Tout comme avec les banques, ils peuvent dissimuler des pièges.

Aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *