Quelles sont les différentes méthodes de sevrage tabac existantes ?

3477 0
méthode sevrage

Selon les données de l’Institut de la prévention et d’éducation pour la santé, près de trois millions de personnes tentent d’arrêter de fumer chaque année. Très peu y arrivent en réalité, car le sevrage de la nicotique est assez difficile. En effet, vouloir arrêter de fumer, c’est être prêt à plonger dans un état d’anxiété constant, à lutter contre les sensations de faim permanentes, à accepter d’être irrité constamment et plus encore. Si certaines personnes n’y arrivent pas, d’autres, parviennent à arrêter le tabac. Il existe, en effet, plusieurs méthodes qui peuvent aboutir à un sevrage total.

Le sevrage tabac par la méthode laserostop

Le laserostop est une méthode alternative pour le sevrage tabac chez les personnes qui souhaitent arrêter de fumer. L’outil principal employé est un laser, dont le rôle est d’agir sur les différents points auriculaires du patient. Pour mieux comprendre, il faut revenir l’élément déclencheur de cette dépendance qu’est la nicotine. Il faut savoir que ce produit chimique, présent dans le tabac, agit sur le cerveau. La nicotine bloque notamment les transmissions nerveuses au niveau du plexus nerveux et induit une production de plus en plus croissante de dopamine.

La méthode de sevrage tabagique laser, laserostop, permet d’agir sur le plexus nerveux, en le stimulant. De cette stimulation naît le déblocage de la transmission nerveuse, mais surtout une réduction complète de la production de dopamine. Il est important de noter que cette méthode au laser anti tabac ne cause point de douleur.

Le sevrage tabac par méthode médicamenteuse

Le sevrage tabagique est possible par la prise de médicaments. Des produits comme la varénicline ou encore le bupropion sont très bien connus pour le traitement de la dépendance au tabac. Cependant, il faut souligner que la prise de l’un ou l’autre de ces médicaments est sujette à l’accord d’un médecin. En effet, ces produits ne sont vendus que sous ordonnance, après une consultation.

sevrage tabac

Le sevrage tabac par les thérapies de substitution nicotinique

Les thérapies de substitution nicotinique sont des méthodes utilisées pour aider les personnes qui souhaitent arrêter de fumer. Elles consistent généralement à substituer le tabac, plus précisément la nicotine, par des substituts. En pratique, le fumeur, en lieu et place de la cigarette, utilisera des patchs, des gommes à mâcher ou des inhalateurs de nicotine. Ces différents éléments ont pour but de réduire les symptômes du sevrage jusqu’à ce que le fumeur ne soit plus gêné de les ressentir. Il faut noter que l’efficacité de cette méthode dépend de la durée de traitement.

A lire aussi :   Pourquoi recourir à un magnétiseur  ?

Le sevrage tabac par les thérapies comportementales

Si chez certaines personnes, il est possible d’arrêter de fumer sans faire recours à une méthode, les thérapies comportementales peuvent aider au sevrage tabac. Ces méthodes consistent généralement à identifier les sources de la dépendance au tabac et à faire en sorte de vous en éloigner. Il peut s’agir d’une habitude, d’un lieu ou d’une personne. Une fois que les facteurs déclencheurs sont identifiés, vous pouvez mieux agir sur ces derniers pour un sevrage rapide. Les thérapies comportementales sont des méthodes qui nécessitent généralement l’aide d’un professionnel.

Pour un sevrage tabac, plusieurs méthodes peuvent être adoptées. Chacune d’elles a un impact significatif sur le fumeur, tant qu’elle est bien mise en pratique. Par conséquent, il vous revient d’identifier la bonne méthode et de l’appliquer correctement.

Aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *