RCP pour assurer son entreprise : que faire en cas d’infiltration dans mon réseau ?

3900 0
information pirate

Quelques assurances sont obligatoires pour chaque entreprise, dans le but de protéger les biens matériels, immatériels mais surtout les employés. Pour les entrepreneurs qui souhaitent ouvrir les portes d’une société, il est important de noter à l’avance les garanties obligatoires mais aussi celles recommandées. Suivez ce guide pour découvrir des informations importantes sur la responsabilité civile professionnelle (RCP).

Définition de la RCP

La responsabilité civile professionnelle (RCP) est une assurance pratique pour la compensation des dommages causés à des tiers, dans le cadre de l’exercice du métier. Elle sert à protéger l’entreprise et aussi les employés contre les fautes professionnelles qui entraînent des dommages physiques, matériels ou immatériels. Concrètement, les tiers qui ont enregistré des dégâts peuvent engager la responsabilité civile de l’entreprise pour compenser les pertes.

Il est important que les dommages puissent être causés par le dirigeant, les personnels cadres, les salariés et vos appareils. Les animaux qui appartiennent à l’entreprise risquent également d’entraîner des dégâts, notamment matériels.

rcp reseau

Quid de l’infiltration dans le réseau de l’entreprise ?

La responsabilité civile professionnelle (RCP) s’avère l’obligation légale de réparer les dommages causés à autrui : clients, fournisseurs, particuliers ou professionnels. En cas de préjudices, le salarié n’aura pas à régler seul ses problèmes. L’entreprise se porte garante sans risquer de tomber dans la perte financière. Cependant, le tiers n’aura pas le droit d’avoir accès à des données personnelles de la boîte. L’infiltration dans le réseau de l’entreprise ne sera permise qu’avec une autorisation d’un responsable. Les visiteurs auront le droit d’accéder au Wifi de l’enseigne lors d’un rendez-vous physique dans les locaux professionnels.

En cas de violation des règlements, l’entreprise peut porter plainte pour engager la responsabilité civile du tiers qui essaie de s’infiltrer dans le réseau. A son tour, une indemnisation sera au rendez-vous. Par ailleurs, pour une garantie sur les différentes données numériques et les systèmes/ équipements informatiques, il convient de penser à la garantie cyber-risques.

Bien avant de souscrire à la garantie RCP, vous aurez à découvrir des informations importantes auprès de la compagnie d’assurance de votre choix :

  • Tarif de la cotisation annuelle ;
  • Taux de remboursement ;
  • Plafond maximal de l’indemnisation ;
  • Conditions de déblocage de l’indemnisation ;
  • Motifs de refus du remboursement.

Comment choisir sa formule RCP ?

En principe, comme déjà mentionné auparavant, la RCP garantit les dommages aux tiers dans le cadre d’une mission ou d’un chantier. Pour les entreprises qui proposent des produits alimentaires ou des soins médicaux, les effets peuvent être perçues par le concerné plus tard.

A lire aussi :   Souscrire une assurance dommage ouvrage sans maître d'œuvre

Afin d’éviter les pertes financières liées à la compensation des préjudices, il convient de repérer la formule qui pourrait répondre à vos attentes. Profitez d’internet pour découvrir les offres disponibles en ligne. Comparez les propositions de quelques compagnies d’assurance. Il est important de savoir que vous aurez à solliciter un devis personnalisé pour connaître le montant de la participation annuelle à payer. L’assureur doit évaluer les risques potentiels en considérant quelques informations sur votre entreprise.

Aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *