Vous adoptez un animal de compagnie : pensez à l’assurance

312 0

Selon les statistiques du ministère de l’Agriculture, un foyer sur deux possède au moins un animal de compagnie en France [1]. On en compte actuellement près de 80 millions, répartis en différentes espèces : chiens, chats, oiseaux, serpents, hamsters… Vous souhaitez également faire l’acquisition d’un animal ? La souscription d’une assurance est alors une étape essentielle pour tout nouveau propriétaire.

Nourriture, jouets, soins vétérinaires…, prévoyez un budget assez conséquent

Les animaux domestiques sont devenus des membres à part entière au sein des familles d’accueil. D’ailleurs, plus de 80 % des Français estiment que leur présence dans le foyer est bénéfique pour leur bien-être [2]. Cependant, ces animaux génèrent également des dépenses supplémentaires aux charges du foyer. Un budget spécial est alloué aux différents aspects de leur vie.

L’alimentation constitue la première source de dépense pour les propriétaires. Ils consacrent en moyenne 708pour la nourriture de leurs animaux de compagnie [3]. De plus, les prix ne cessent d’augmenter dans les rayons nourriture pour animaux. La santé et l’hygiène se placent en deuxième place. Les frais des soins et des visites chez le vétérinaire s’élèvent en moyenne à 148 € par an [4]. De fait, nous vous recommandons de vous informer sur le fonctionnement des assurances pour animaux afin de mieux gérer vos coûts.

Enfin, il faut également investir dans des jouets, des couchages, des bols ou encore des vêtements. Ces accessoires coûtent en moyenne 42 €/an aux propriétaires. Toutefois, ces dépenses varient en fonction de nombreux critères tels que le poids, l’âge, le type d’animal, son espace de vie et les revenus des propriétaires. Dans tous les cas, la possession de ces animaux domestiques revient très cher si l’on considère toutes ces dépenses.

Compensez une partie des coûts à l’aide d’une assurance pour animaux

Afin d’alléger les coûts liés à la présence de ces compagnons dans la maison, souscrire une assurance est devenue incontournable. Pour ce faire, vous devez comprendre le fonctionnement des assurances pour animaux, afin de choisir la formule adaptée à votre chien ou à votre chat. Certes, ce type de mutuelle santé n’est pas obligatoire. Néanmoins, il couvre les frais vétérinaires imprévus ainsi que les traitements liés à une maladie ou à un accident. Cela signifie que vous pouvez bénéficier d’un remboursement partiel ou total de ces frais, en contrepartie du versement des cotisations. En fonction du contrat, les assureurs remboursent :

  • les consultations chez le vétérinaire,
  • les analyses au laboratoire,
  • le déparasitage,
  • la stérilisation,
  • les examens de santé,
  • le traitement des infections des voies urinaires,
  • les vaccinations,
  • les frais de crémation…

Le taux de remboursement de ces frais varie selon la formule choisie. Il est de l’ordre de 50 % pour une formule de base. Ce taux est compris entre 65 et 85 % si vous sélectionnez une formule intermédiaire. Il peut atteindre 90 à 100 % dans le cas d’une formule complète ou premium [5].

assurance pour animaux

Choisissez une assurance pour animaux adaptée au vôtre

Les assureurs proposent un grand nombre d’offres pour animaux domestiques. Il est parfois difficile de trouver celle qui convient le mieux à votre animal de compagnie. Aussi, nous vous conseillons de prendre en compte certains critères de sélection. Tout d’abord, choisissez l’offre d’assurance en fonction de son âge. En effet, les coûts ont tendance à augmenter au fur et à mesure qu’il avance en âge. Les animaux seniors sont plus sujets à tomber malade ou à avoir un accident. Cela augmente les risques perçus par les compagnies d’assurance.

Ensuite, le choix de l’assurance santé pour animaux doit correspondre à la race de votre chien ou de votre chat. En effet, certaines races sont plus fragiles que d’autres (accidents ou maladies). Les assureurs estiment que les risques sont beaucoup plus élevés pour ces animaux domestiques. Les soins à rembourser seront donc plus nombreux et plus coûteux. Par ailleurs, des surcoûts sont appliqués pour ces animaux de compagnie. Enfin, si vous êtes appelé à emmener fréquemment l’animal chez le vétérinaire, vous pourrez opter pour une offre sans franchise.

Assurez-vous d’avoir un plan pour votre animal si quelque chose vous arrivait

Il arrive que vous deviez vous séparer temporairement de votre animal de compagnie, à cause d’un problème de santé par exemple. Si votre famille ou vos amis proches ne peuvent pas le prendre chez eux, il faut penser à un système de garde pour animaux. Sachez que certains assureurs mettent à votre disposition son transfert et/ou sa garde si vous êtes hospitalisé. Généralement, cette garantie d’assistance est seulement proposée dans les formules premium.

Ensuite, la prise en charge varie en fonction des compagnies d’assurance et de l’offre choisie. Elle peut inclure le remboursement des frais de pension, de l’entretien à domicile ou encore de la garde à l’extérieur. L’assureur peut également vous aider dans la recherche de la solution de garde adaptée à votre animal de compagnie.

Sources :

[1] https://www.lefigaro.fr/actualite-france/animaux-domestiques-combien-de-millions-d-amis-20210127

[2] https://fr.statista.com/themes/3183/les-francais-et-les-animaux-de-compagnie/#topicOverview

[3] https://www.francebleu.fr/infos/societe/nourrir-son-chien-ou-son-chat-coute-plus-cher-selon-3-francais-sur-4-1668057385

[4] https://www.comparateurbanque.com/guides/animaux-budget-annuel/

[5] https://lemagdesanimaux.ouest-france.fr/dossier-513-fonctionne-assurance-sante-animaux-compagnie.html

Aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *