Pourquoi se chauffer au bois ?

163 0
chauffage bois

Que ce soit en chauffage principal ou chauffage d’appoint, une cheminée ou un poêle à bois présente de nombreux avantages dans votre maison. Quels sont-ils ?

Le chauffage au bois vous permet de réaliser des économies

Le bois constitue le combustible le moins cher sur le marché énergétique. Il se situe loin derrière le fioul, le gaz naturel, le propane et l’électricité. Il existe sous différentes formes : brut en bûches ou transformé en petits cylindres appelés pellets ou granulés.

Attention cependant, ce combustible est moins onéreux, mais les installations au bois nécessitent un budget plus conséquent que celles au fioul entre autres. C’est donc l’ensemble de l’opération que vous devez estimer avant l’achat pour savoir si oui ou non, vous faites des économies.

Prenez en considération que le poêle à bois s’amortit généralement sur 10 années, que ce système reste moins polluant que les autres et qu’il peut se financer en partie par l’aide de l’Anah (agence nationale de l’habitat). Tous ces points peuvent changer la donne.

Le chauffage au bois vous procure du bien-être

Imaginez-vous dans votre salon, assis à l’aube au coin du feu avec une bonne tasse de café. Les flammes ne dansent rien que pour vous, derrière la vitre et vous procurent un bien-être instantané. Quelle chance de pouvoir faire de ce moment le vôtre avant une autre journée de travail ! Cet instant dans cette bulle de réconfort, vous pouvez en profiter tous les matins. Pensez alors à vos collègues qui sont certainement déjà dans le rush et le stress.

Imaginez-vous maintenant dans ce même salon le vendredi soir. La famille se regroupe autour des flammes dansantes pour admirer ce spectacle magique. C’est le moment de recharger ces batteries, relâcher toutes les tensions. Le feu vous procure une expérience à part entière : l’odeur de la forêt et le doux bruit des crépitements. Tous les ingrédients sont réunis pour créer des souvenirs inoubliables et resserrer vos liens.

poêle bois

Le chauffage au bois présente un bilan carbone neutre

Un arrêté relatif à « la mise en œuvre du plan de protection de l’atmosphère révisé » de 2013 visait à interdire la combustion de bois par tout moyen en Île-de-France. Pour cible : l’émission de particules générées par les foyers ouverts ainsi que les pertes de chaleur conséquentes. Finalement, ce texte n’est jamais entré en application, car les restrictions imposées étaient disproportionnées.

Ces 10 dernières années, les systèmes de chauffage au bois à foyer fermé se sont multipliés et perfectionnés. En effet, sept fois moins de particules sont produites qu’avec une cheminée. Aussi, le rendement énergétique est excellent : il arrive au seuil de 80 à 95 % de performance selon le modèle.

L’ADEME (agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) a récompensé le rendement énergétique et environnemental de ces installations avec la création du label flamme verte. L’État a également mis en place un crédit d’impôt dans le but d’encourager le développement de cette filière. Avec cette aide, les ménages peuvent plus facilement investir dans des énergies renouvelables en accord avec leurs valeurs. Ceci pour un coût final plus accessible.

Pourquoi ce mode de chauffage est-il considéré comme le moins polluant d’entre tous ? Eh bien, car son bilan environnemental de la réaction chimique est neutre. En effet, le dioxyde de carbone (CO2) rejeté par la bûche demeure le même que celui absorbé durant la vie de l’arbre. De plus, les forêts exploitées pour produire du bois de chauffage consomment bien plus de CO2 que la quantité générée lors de la combustion. Ceci justifie la place du bois parmi les énergies renouvelables.

Le chauffage au bois vous apporte de l’autonomie

Ces installations produisent très rapidement de la chaleur et continuent à la diffuser pendant longtemps même une fois le feu éteint. Cette restitution se réalisera de manière plus ou moins lente selon le revêtement que vous aurez élu pour votre poêle.

Le chauffage au bois permet de même une autonomie en ce qui concerne la recharge de combustible. Selon le modèle choisi, vous opérerez moins de manutention :

  • une toutes les 7 heures pour un poêle à bûches ;
  • une tous les un à deux mois pour un poêle à granulés ou à pellet.

Fini ainsi les aller-retour incessants pour alimenter votre feu. Vous pouvez également maîtriser la chaleur dégagée en limitant la quantité de combustible dans le foyer et en ajustant l’entrée d’air.

Le chauffage au bois procure ainsi bien des avantages : du bien-être, des frais réduits, un très bon rendement environnemental et énergétique et de l’autonomie. Pensez-y pour améliorer votre qualité de vie !

Aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.