Conception d’une cuisine aménagée : 3 choses à savoir absolument

553 0
cuisine

Selon certaines statistiques, le temps moyen passé par un français en cuisine est d’une heure et dix minutes. Il est donc important d’aménager convenablement cet espace vital au sein d’une maison ou d’un appartement pour le bien-être de la famille. Pour cela, trois paramètres sont à prendre en compte : le triangle d’activité, l’encombrement et les types de meubles.

Le triangle d’activité

Cette expression est utilisée pour désigner trois fonctions primaires d’une cuisine : le chaud, le froid et l’eau. Le chaud regroupe les préparations faites à partir de la plaque chauffante ou du four. Le froid désigne le réfrigérateur et le congélateur. S’agissant de l’eau, elle concerne l’évier ou encore le lave-vaisselle. L’aménagement de ces différents éléments est donc le commencement de toute conception de cuisine.

La première des choses à savoir est donc qu’il faut faire en sorte que les distances entre les différents éléments soient égales entre elles. Il faudrait également que ces distances soient les plus courtes possible afin de réduire au maximum les déplacements dans la cuisine. Pour cela, il faut déjà commencer par positionner le lave-vaisselle à proximité de l’évier. Ce qui au passage facilitera les branchements d’eau et d’évacuation.

Ensuite, il faut à tout prix éviter d’installer le four et le réfrigérateur côte à côte. Cet n’est pas l’idéal d’un point de vue ergonomique, encore moins d’un point de vue d’optimisation d’énergie. Par contre, le four a toute sa place sous la plaque de cuisson. Aussi, il faut penser à permettre à l’air de circuler en dessous de la plaque de cuisson. Enfin, un îlot central peut être mis en place sans que ce dernier entrave la circulation à l’intérieur de la cuisine.

La deuxième chose à mettre en place est un espace de travail pour le cuisinier ou la cuisinière. Il est conseillé de dégager un espace de 60 cm linéaires tout en s’assurant que les dimensions de la pièce servant de cuisine le permettent. Dans le cas où cette option serait difficile à appliquer, vous pouvez opter pour les planches rétractables.

Ces dernières permettent de créer un espace de travail amovible et une surface de travail parfaitement fonctionnelle. Il est également conseillé de laisser un espace de 40 cm sur chacun des côtés de la plaque de cuisson. Ceci afin de permettre que les queues de certains ustensiles de cuisine ne gênent pas. Particulièrement, lorsque tous les foyers de la plaque sont allumés.

Pour finir, il est recommandé d’équiper la cuisine d’une hotte de cuisine. Cette dernière est importante dans le sens où elle permet d’éliminer les fumées contenant de la graisse et toutes sortes d’odeurs. Au passage, il existe plusieurs types de hottes de cuisines à choisir selon la configuration de votre cuisine : les hottes verticales, horizontales, intégrées dans un îlot central ou à poser sur le plan de travail directement. Leur installation se fait à une distance de 65 cm au-dessus de la plaque de cuisson.

Par ailleurs, dans un souci de propreté, il est important de séparer assez nettement tout ce qui est sale des éléments propres dans la cuisine. Il faut donc que l’endroit où se feront les différentes préparations soit tenu très loin de l’endroit où s’entreposent les déchets.

optimisation de l'espace dans une cuisine

L’encombrement des différents éléments

L’encombrement désigne l’espace total que peut occuper un objet dans une pièce. Ce paramètre est très important, dans le sens où il dénote de la possibilité de solliciter les différents éléments au même moment. Ainsi, il ne faudrait pas que la porte ouverte d’un meuble empêche d’avoir par exemple, accès au lave-linge ou à l’évier.

Pour cela, il est important de ne pas placer un meuble contre le mur lorsque celui-ci doit être placé en angle. Cela afin d’ouvrir convenablement la porte dudit meuble. Il faut également faire attention à l’espace qu’occupe un meuble dont les portes ou tiroirs sont ouverts. Faites également attention au fait que leurs parois ne se frottent pas contre les ouvertures. Pour un élément bas, il est alors préférable d’opter pour un meuble à tiroirs, plus facile à ouvrir.

plaque de cuisson

Les meubles bas à tiroirs

Ce sont des meubles qui sont conseillés pour le rangement des éléments bas. Ils sont plus faciles à ouvrir et évitent d’avoir à se mettre à genoux pour récupérer des objets dont on a besoin. Un seul geste suffit généralement pour accéder au fond de chaque tiroir. Cependant, il faut reconnaître que les meubles de cuisine à tiroirs sont un peu plus chers que les autres types de meubles. Qualitativement, ceux-ci sont certainement les meilleurs. Vous pouvez disposer dans un meuble bas à tiroirs, les objets suivants :

  • Le nécessaire pour la vaisselle,
  • Toutes les provisions et les ingrédients nécessaires à la cuisine,
  • Les ustensiles de cuisine, en allant des plus utilisés au moins utilisé.

Les tiroirs présentent l’avantage de supporter d’importants poids de matériaux. Ainsi, vous avez la possibilité d’y mettre toutes vos assiettes et vos objets fragiles. Par contre, il faudra faire attention lors des ouvertures et des fermetures. Un geste trop brusque pourrait engendrer de gros dégâts. Il est même plus prudent de se servir d’un accessoire de rangement adapté aux objets fragiles.

Par ailleurs, il existe des tiroirs qui disposent de pédales dont l’activation se fait avec le pied. Ce qui permet de disposer facilement des poubelles à l’intérieur.

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *