Streetwear japonais : c’est quoi la mode vestimentaire japonaise ?

280 0
mode japonaise

Quand on pense mode japonaise, on imagine tout de suite des kimonos traditionnels, de larges vêtements amples et confortables mais qui nous parlent plus du passé que de l’avenir. Pourtant, le pays du Soleil Levant est un véritable laboratoire permanent, capable de faire cohabiter sur un même espace les traditions les plus millénaires avec des innovations venues des quatre coins du monde. Et ceci est particulièrement vrai dans le milieu de la mode nippone.

En effet, le Japon a, depuis sa liaison avec le monde moderne, fait preuve de toute sa capacité à accueillir puis à assimiler des cultures étrangères au sein de son identité. Le sport, les technologies, la culture et les désirs des nippons sont largement moulés sur le modèle américain dont ils ont subi l’occupation pendant une bonne partie du vingtième siècle. Le milieu du streetwear japonais ne fait pas exception mais les Nippons ont aussi su adapter leurs vêtements à leurs particularismes. Explications.

Les débuts du streetwear japonais

Dans les années 90, la plupart des grandes cités du monde se convertissent au streetwear et à ses codes issus directement du pavé des grands centres urbains. Au Japon, c’est évidemment à Tokyo que fleurissent les premiers bourgeons de cette culture vestimentaire, et plus précisément dans un espace de quatre blocs d’habitation, à cheval sur les quartiers de Harajuku et d’Aoyama. Ce ne sont au départ que quelques boutiques discrètes et inconnues mais qui vont propulser les vêtements streetwear japonais sur le devant de la scène internationale en quelques années.

C’est sous l’impulsion de deux créateurs alors inconnus du grand public, Jun Takahashi et Tomoaki Nagao, que le streetwear japonais va réellement prendre son envol. A l’époque, Internet n’en est encore qu’à ses balbutiements et c’est par le bouche à oreille que va se construire la réputation de ces deux génies de la mode et de la communication. En appelant leur marque « Nowhere », ils assument et entretiennent le mystère, qui sera finalement le tremplin de leur renommée.

streetwear japonais

Un streetwear bouillonnant de créativité

Si le streetwear japonais a connu une expansion si fulgurante, c’est notamment grâce à la créativité et l’esprit d’entreprise de tous les individus qui ont pris part à cette aventure. Très rapidement, de nouvelles marques et enseignes apparaissent au sein du quartier. A Bathing Ape, Neighborhood ou Bounty Hunter, de nombreux créateurs s’investissent dans la recherche d’une esthétique toujours plus folle et soignée, créant un appel d’air jamais vu dans la culture vestimentaire japonaise.

Ce virage à 180° dans les codes esthétiques marquera le début d’une aventure qui dure encore aujourd’hui et ne risque pas de s’arrêter. Malgré ce bouleversement des pratiques, l’émergence de la culture streetwear n’est en rien, contrairement à ce que l’on pourrait croire, une rupture avec la société traditionnelle. Elle est en fait une marque d’affection et de respect pour les aînés mais dénote tout de même un besoin de changement de paradigme visuel d’une jeunesse en quête de renouveau.

Les couleurs et les formes du streetwear japonais

Ce besoin d’évolution drastique a porté l’originalité des créations du streetwear japonais. En empruntant les codes du streetwear américain, la jeunesse s’est ainsi trouvé un espace d’expression sur lequel elle a pu librement forgé une personnalité qui lui est propre. T-shirts oversized, hoodies et pantalons cargo manifestent toute cette envie de confort et de légèreté mais aussi un véritable retour aux besoins réels des citadins.

Pour se différencier un peu plus du streetwear global, les Japonais ont intégré certains particularismes à leurs créations. On y trouve notamment de larges références au punk, au heavy metal ou encore à la moto, mais les visuels utilisés diffèrent largement du streetwear américain par exemple. Le graphisme personnalisé est ici central et unique à chaque marque. Couleurs flashy, design oriental et références locales s’associent pour former un style désormais tant jalousé qu’apprécié par tous les amateurs de vêtements urbains du monde.

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *