Quand appliquer un autobronzant pour bronzer ?

262 0
autobronzant

Que vous soyez de teint clair ou mât, il arrive des périodes de votre vie au cours desquelles votre peau perd un peu de son éclat. Cela est déplaisant et peu flatteur. Heureusement, plusieurs solutions s’offrent à vous pour donner un peu de chaleur à votre peau. L’autobronzant en fait partie et on vous parle dans cet article de comment l’utiliser.

Une saison particulière ?

Le premier avantage que présente l’autobronzant est que son usage n’est pas dédié à une saison particulière. C’est quand et où vous le voulez. Néanmoins si vous aimez tâter le terrain avant de faire le grand saut, vous pouvez commencer par tester votre autobronzant dès le début du printemps. Vous trouverez sur ce site, toutes les informations qui vous aideront à bien utiliser votre autobronzant.

Des précautions à prendre avec un autobronzant ?

bronzageIl n’y en a pas vraiment. Il existe plutôt des étapes que vous devez suivre à la lettre avant d’appliquer votre autobronzant sur vos jambes, vos bras, votre visage ou tout votre corps selon l’effet recherché.

Ainsi, vous devez, une semaine à l’avance, gommer et hydrater votre corps. Le gommage va faciliter l’élimination des cellules mortes, surtout si vous avez une peau sèche. Il est important d’insister sur les parties rugueuses comme les mains, les talons, les coudes, les genoux et les pieds. La veille du jour J, vous ferez encore un gommage mais sous la douche pour cette fois. Juste après, passez délicatement une pommade à base de beurre de karité ou d’huiles végétales. Faites-en de même avec votre visage. Votre peau sera fin prête.

Le fait d’hydrater votre peau va la rendre plus douce et facilitera la pénétration de l’autobronzant. Bonus, ça vous évitera de vilaines tâches.

Comment choisir son autobronzant ?

Votre choix se fera d’abord en fonction de votre peau. Ensuite suivront naturellement vos goûts et les marques que vous adorez.

Pour bien choisir la couleur d’autobronzant qu’il vous faut, vous devez être attentif à la quantité de la DHA. C’est une molécule (dihydroxyacétone) qui sert de principe actif naturel. Si vous êtes de peau claire, choisissez un autobronzant avec un taux de DHA compris entre 1 et 5 %. Pour vous qui avez un teint plus foncé, vous pouvez tolérer un pourcentage allant jusqu’à 8 %.

Vous pouvez choisir un autobronzant qui a une texture crémeuse, pour facilement l’étaler sur votre peau. Si vous êtes novice en la matière ou que votre peau n’est pas assez hydratée, évitez les autobronzants en gel. Ils ont tendance à dessécher la peau. Quant aux autobronzants en spray, ils sont parfaits si vous avez une peau métissée ou si vous êtes experte dans l’utilisation d’autobronzants.

Comment appliquer son autobronzant ?

Tout dépend de la partie de votre corps que vous voulez bronzer.

Sur votre visage

Si vous avez choisi un autobronzant en lait, prélevez quelques gouttes que vous appliquerez en faisant des mouvements circulaires. Commencez par le front, le nez et le menton. Ensuite, vous parcourez progressivement le reste de votre visage. N’oubliez pas le cou et les tempes. Au niveau des sourcils, des cils et de la racine de vos cheveux, n’en mettez pas trop surtout.

Si vous n’avez pas envie de vous salir les mains, utilisez simplement un gant. Mettez votre produit dessus et passez-le en douceur sur votre visage.

Sur votre corps

Les bras et les jambes sont les parties les plus concernées. Adoptez une position confortable. Mettez un peu de votre autobronzant et passez-le en mouvements circulaires et de haut en bas. Insistez bien au niveau de l’intérieur des bras et des cuisses. Sur le dos des pieds, des mains et des orteils, soyez légère.

Attendez que cela sèche avant de porter un vêtement au risque de tout tâcher.

Si vous voulez être bronzée de la tête aux pieds, les douches bronzantes sont la solution.

Les autobronzants ont la réputation de donner du punch à votre peau. Il vous revient de faire le bon choix sans oublier le type de peau que vous avez. La plupart du temps, si vous l’appliquez bien, votre autobronzant ne laisse aucune trace. Il y a de rares moments où des traces peuvent apparaître et vous faire flipper. Ne vous affolez pas, il faut juste utiliser le gommage. Faites-en autant sur la partie concernée jusqu’à ce que la trace disparaisse. Mais surtout, n’oubliez pas de profiter de votre teint lumineux !

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *