La traduction : un service pour traduire les documents des pros

66 0

En France, comme ailleurs, le marché de la traduction connait une hausse considérable. En effet, le service est de plus en plus demandé. Ce constat s’explique par la démocratisation du plurilinguisme et des échanges internationaux. D’ailleurs, pour traduire leurs documents, plusieurs solutions s’offrent désormais aux professionnels. Seulement, pour profiter d’une meilleure réactivité et d’une qualité de travail optimale, il est vivement conseillé de recourir à un traducteur indépendant.

Aperçu sur les principaux enjeux de la traduction

Afin de communiquer avec un lectorat étranger, la traduction devient un service de plus en plus prisé chez les professionnels. Ceux-ci regroupent particulièrement des entreprises issues de différents secteurs d’activités. Puis, une partie des demandes proviennent des e-commerçants, des blogueurs, des autoentrepreneurs ou encore des travailleurs indépendants. Les prestations demandées touchent principalement à la transcription des documents et des contenus web. Ceux-ci ont pour objectif de faciliter la compréhension des messages par un public à l’international.

Seulement, pendant longtemps, ce service a été relégué au rang d’une simple traduction mot à mot. Or, si c’était le cas, de nombreux clients se seraient contentés des traductions suggérées par les outils automatisés en ligne comme Google Traduction. En plus d’être rapides, ces plateformes ont également l’avantage d’être gratuites. Or, les résultats laissent souvent à désirer. Phrases dénouées de sens, mauvais choix de mots, phrases mal formées, les utilisateurs reprochent à ces sites de multiples défauts. Ces erreurs peuvent nuire à la qualité des contenus. On cite particulièrement la signification, la valeur et le message qu’ils veulent transmettre.

Pour traduire efficacement un texte

Ainsi, pour traduire efficacement un texte, il faut considérer plusieurs paramètres. Le document doit être transcrit dans le respect des règles grammaticales de la langue cible. Aussi, le traducteur doit prendre en compte l’aspect culturel du pays ainsi que du contexte. Le ton, le style, les termes et les expressions utilisés doivent être en cohérence avec le profil des lecteurs.

Parallèlement, lors de leur mission, les traducteurs ont le plus souvent du mal à traduire les jeux de mots. Pourtant, il faut admettre que certains auteurs en font usage à outrance, notamment les anglophones. Face à un tel cas, le professionnel doit alors faire jouer sa logique et son imagination. En effet, si les blagues font rire, c’est parce que, souvent, elles touchent à la culture. Il convient donc de retrouver l’équivalent culturel de la communauté ciblée sans dénaturer l’humour d’origine.

Enfin, une bonne maitrise de la terminologie associée est essentielle, surtout lors d’un projet de traduction technique. Ce service regroupe la transcription des contenus se rapportant aux domaines juridiques, informatiques, médicaux, économiques et financiers. Le traitement d’un tel projet est particulièrement délicat et ne permet aucune approximation.

Projet de traduction : le choix du partenaire

Pour réussir un projet linguistique, le choix du partenaire est déterminant. Ainsi, il ne faut pas négliger cette étape. Aux côtés des sites de traduction en ligne, deux acteurs se disputent désormais le marché. On parle évidemment des agences et des traducteurs indépendants. La première solution est particulièrement prisée par les entreprises. Collaborer avec un cabinet rassure les enseignes, surtout si l’établissement dispose d’une bonne notoriété et de plusieurs références. C’est aussi l’option la plus adaptée pour traiter une volumétrie élevée.

Le choix d’un expert free lance

En revanche, si l’on recherche plus de proximité et une certaine réactivité, le choix d’un expert free lance peut être intéressant. Ce professionnel propose un tarif relativement faible par rapport au prix appliqué par les agences. Ce qui permet aux clients de réaliser de réelles économies. Le coût de la prestation est d’ailleurs régressif en fonction de la quantité du travail qui lui sera confié. Par ailleurs, le traducteur indépendant étudiera toute proposition et n’impose pas un volume minimal.

Enfin, en plus d’une qualité de traduction garantie, cette solution favorise aussi un gain de temps non négligeable. Ceci est dû au fait que l’expert travaille conjointement sur deux projets au maximum. Ainsi, il pourra se concentrer davantage sur sa mission, et donc, traiter rapidement la commande. Sans compter que les prestataires en free lance utilisent souvent des outils d’aide à la transcription. Ces logiciels facilitent la compréhension des fichiers sources et permettent d’accélérer la durée de traitement.

Afin de trouver un agent indépendant, les clients peuvent désormais explorer plusieurs pistes. La première solution consiste à diffuser une annonce dans les forums ou les plateformes dédiées. Ces sites rassemblent une communauté de traducteurs polyvalents et spécialisés dans ces domaines d’expertises. Alors que les premiers peuvent traiter des sujets génériques, le second groupe constitue des partenaires de choix dans le cadre d’une traduction technique.

Pour lancer la recherche, il suffit pour cela de publier une annonce en mentionnant le sujet à traiter, le volume du travail ainsi que le temps réparti pour le traitement du projet. Les prestataires intéressés enverront ensuite leurs offres de services en indiquant leurs tarifs. Bien sûr, l’annonceur pourra aussi communiquer préalablement son budget.

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *