Quels sont les fondements de la formation en alternance ?

792 0
fondements formation alternance

Étudier tout en travaillant au sein d’une entreprise, c’est aujourd’hui possible grâce à la formation en alternance. Ce mode d’apprentissage permet d’allier pratique et théorie, une parfaite combinaison pour augmenter les chances de trouver un emploi. Les alternants profitent d’une meilleure insertion professionnelle. Quant aux entreprises, elles ont l’occasion de former convenablement leurs futurs talents. Voici comment fonctionne ce concept très populaire.

Une formation en deux temps

L’alternance constitue un système de formation qui se base sur un roulement spécifique. Vous suivez des cours théoriques dans un organisme de formation et réalisez une mise en pratique au sein d’une entreprise. Cela vous permet de vous faire une place dans le monde professionnel avant l’obtention de votre diplôme. Vous développez également plus de compétences sur le terrain. Choisir une bonne formation en alternance permet aux élèves de mieux préparer leur future carrière. Ils profitent notamment d’une prise en charge de leur cursus par l’entreprise et sont rémunérés pour leur travail. De plus, ce mode d’enseignement reste possible dans la plupart des filières, mais aussi à tous les niveaux. Vous pouvez envisager cette option que vous prépariez un Certificat d’aptitude professionnelle (CAP) ou un Bac+5.

formation en alternance 

Un statut de salarié à part entière

En suivant une formation en alternance, vous obtenez le statut d’alternant, semblable à celui d’un salarié. La signature d’un contrat de travail est nécessaire. Celui-ci sera soumis au Code du travail. Ainsi, ce type de formation diffère des stages, dont l’encadrement s’effectue uniquement par le biais d’une convention de stage. Cependant, même si vous êtes salarié, vous restez toujours étudiant. Cela vous permet de garder l’ensemble des avantages de ce statut. Cela inclut des réductions ciné, piscine, musée, salle de sports, théâtre, train et bien d’autres. Quant à vos vacances, ils sont considérés comme des congés payés. Par ailleurs, le temps de formation compte comme des heures de travail.

Un contrat adapté aux besoins

Deux types de conventions sont possibles dans le cadre d’une formation en alternance. Vous pouvez choisir entre un contrat d’apprentissage et un contrat de professionnalisation (signé en CDI ou en CDD). Ces contrats diffèrent des contrats de travail classique de par leur forme et leur exécution. Par exemple, le contrat d’apprentissage se présente comme une formation initiale. Il permet de préparer différents diplômes (Master, BTS, CAP…) sur une durée allant de 6 mois à 36 mois. Cela dépend de la qualification et du type d’emploi. Vous serez encadré et accompagné par un maître d’apprentissage dans la société. Par contre, le contrat de professionnalisation relève de la formation continue. Il facilite l’accès à un diplôme, certificat de qualification ou titre. Son objectif consiste à promouvoir le retour à l’emploi ou l’insertion des jeunes et adultes.

A lire aussi :   EMPLOIVELO : votre allié pour une carrière passionnante dans la filière vélo

Un suivi professionnel

Un maître d’apprentissage est assigné à chaque apprenti intégrant une entreprise dans le cadre d’une formation en alternance. En lien avec l’établissement d’enseignement choisi, celui-ci l’accompagnera tout au long de son cursus. Il vérifie également que l’alternant a bien acquis différentes compétences. Évidemment, le tuteur assure aussi d’autres missions plus spécifiques. Cela inclut l’accueil et l’intégration de l’apprenant en entreprise, l’organisation de son temps de travail en fonction du rythme et la définition de ses tâches. À cela s’ajoute l’évaluation du travail effectué.

Aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *