Poker et cinéma, une histoire commune

2218 0
poker et cinéma

Poker et cinéma sont deux univers liés l’un à l’autre depuis des décennies. En effet, on ne compte plus le nombre de films qui ont voulu mettre en avant le jeu de cartes le plus apprécié au monde, que ce soit pour une simple scène ou pour en faire la ressource scénaristique principale de l’œuvre.

Cette connexion va au-delà des salles sombres et se poursuit dans le monde réel par l’entremise des réalisateurs, scénaristes ou encore des actrices et des acteurs qui sont souvent de grands férus de poker. Une bonne partie d’Hollywood est tombée sous le charme et se retrouve pour une partie dans un casino, une salle de jeux ou tout simplement en ligne sur l’une des plateformes dédiées.

Pour illustrer cette histoire commune, retour sur les plus grands films récents ou anciens sur le poker, mais également sur toutes les personnalités cinématographiques actuelles qui sont fans de cette pratique.

Les sixties et seventies : l’adoubement du poker par Hollywood

Il faudra attendre la deuxième moitié du 21ème siècle pour voir les premiers bons films mettant en scène du poker. On pense évidemment au Kid de Cincinnati (1965) où la trame de l’histoire est centrée sur le stud à 5 cartes et des parties endiablées dans la Louisiane des années 1930. Mais c’est un autre film, l’Arnaque (1973), qui allait vraiment consacrer le poker dans le septième art en faisant jouer deux des plus grandes stars du cinéma américain.

L’année d’après, c’est le fantastique Les Flambeurs (ou California Split en version originale) qui allait enflammer la critique et les spectateurs. Le film de Robert Altman est une véritable ode au poker avec des scènes si réalistes notamment dans le traitement des joueurs et de leurs réactions. L’une des légendes du jeu, Amarillo Slim, apparaît d’ailleurs en guest star dans ce long-métrage.

cinéma et poker

Une présence accrue depuis les années 1990

Le boom du poker à la fin des années 1990, notamment grâce à son explosion sur Internet permettant à des millions de personnes de jouer en quelques clics, allait se retranscrire sur le monde du cinéma.

Désormais pleinement démocratisé dans la société civile, le poker trouve sa place dans un nombre important de films. Le meilleur d’entre eux est certainement Rounders (1998) où l’on suit l’histoire de Matt Damon et son duel avec John Malkovich

A lire aussi :   Les lois et régulations sur les jeux de hasard en ligne dans le monde : quelles évolutions ?

Casino Royale est également souvent associé au poker grâce à sa scène mythique entre James Bond et le Chiffre. Le film sera d’ailleurs un succès français et planétaire dans les salles obscures. Parlons également de Poker Face, un film plus récent avec le génial Russell Crowe en acteur principal.

Par moments, le poker est aussi utilisé pour une simple scène ou une introduction de film. On pense évidemment à Titanic, qui avait révélé Leonardo Dicaprio et mis en avant Kate Winslet dans l’un de ses plus grands rôles. En effet, c’est durant une partie que le personnage de Jack Dawson gagne ses places pour embarquer sur le célèbre paquebot.

Des acteurs qui perpétuent la tradition entre poker et cinéma

Comme nous vous le disions en introduction, le lien entre poker et cinéma existe également en dehors du Septième Art. De nombreux acteurs sont particulièrement fans de ce jeu de cartes.

Citons tout d’abord Tobey Maguire, l’ancien Spiderman, est ainsi un féru de poker qu’il pratique dans des casinos de Las Vegas ou en ligne derrière son écran. Ce dernier n’a pas hésité à prendre des cours auprès des meilleurs joueurs au monde pour progresser plus rapidement.

Même chose pour Ben Affleck, qui malgré un planning chargé, passe une bonne partie de son temps libre à jouer en compagnie de son meilleur ami Matt Damon. Les deux compères étaient d’ailleurs assez actifs dans le milieu professionnel en participant à de nombreux tournois au milieu des années 2000.

Enfin, parlons également Aaron Paul, le fantastique Jesse Pinkman dans Breaking Bad, qui est particulièrement connu pour traîner dans les cercles de jeux de Los Angeles, mais également pour ses participations aux Championnats du monde de poker de Las Vegas. 

Aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *