Quelles sont les compétences et qualités qu’un bon serrurier doit posséder ?

3689 0
bon serrurier

Faisant partie du domaine des BTP, le métier de serrurier est un métier qui nécessite une grande précision et de la minutie. Ce professionnel intervient sur les serrures, mais son champ d’action s’est beaucoup élargi au fil du temps. Découvrez dans ce guide tout ce qu’il faut savoir sur cet ouvrier indispensable sur les chantiers de construction et de rénovation.

Description du métier de serrurier

La mission de base d’un serrurier consiste à travailler sur les systèmes de fermeture des constructions. Avant de procéder à l’installation, il travaille en amont pour forger et ajuster les pièces. Une fois sur le chantier, le serrurier se charge de la pose des pièces. Pour les travaux de réparation ou d’entretien de ces installations, vous pouvez aussi trouver un serrurier en urgence. Ainsi, de manière traditionnelle, le serrurier intervient entre autres dans les cas suivants :

  • Une clé volée, perdue ou cassée dans la serrure de la porte ;
  • Une porte qui se referme de manière malencontreuse ;
  • Une serrure défectueuse.

Pour installer une serrure plus sécurisée, les services d’un serrurier sont également requis. Il peut vous installer une porte blindée à 3 ou 5 points. En général, les travaux de dépannage d’un serrurier couvrent une grande diversité d’interventions.

Cependant, aujourd’hui le serrurier ne travaille plus uniquement sur les serrures, les clés et les gonds. Cet artisan se consacre à tout type de construction métallique, que ce soit en menuiserie (portes, fenêtres ou autres) ou en charpenterie (ponts, passerelles, pylônes, etc.). Ce professionnel de la ferronnerie dessine et fabrique également des balcons, des volutes, des feuilles nervurées et autres. Par ailleurs, sur les chantiers de construction, le serrurier travaille en collaboration avec l’architecte et le décorateur.

Les formations et les diplômes

Pour exercer le métier de serrurier, il faut détenir au moins un CAP serrurier-métallier. Il est aussi possible d’opter pour un diplôme comme un BEP réalisation d’ouvrages chaudronnées et de structures métalliques. Pour avoir l’un ou l’autre de ces diplômes, le candidat doit suivre une formation de deux ans. Avec le niveau de troisième, les lycéens peuvent accéder à ces formations.

Par ailleurs, pour les aspirants qui souhaitent évoluer vers des postes plus intéressants dans ce domaine, il est possible de poursuivre la formation. Ceci permettra aux futurs serruriers d’occuper des postes comme celui de chef de chantier. Entre autres, il s’agit de diplômes comme le BP serrurerie-métallerie, le bac professionnel en réalisation d’ouvrages chaudronnées et de structures métalliques. Le bac professionnel en bâtiment est aussi une excellente option.

A lire aussi :   La simplicité d'utilisation des moteurs de volet roulant Somfy

Pour ceux qui souhaitent aller encore plus loin dans la formation, il existe encore d’autres options. Il s’agit par exemple d’un diplôme de niveau bac + 2  comme le BTS constructions métalliques. Pour finir, les aspirants au métier de serrurier peuvent également se spécialiser dans le maniement de l’aluminium ou dans la ferronnerie d’art.

compétences serrurier

Les compétences et qualités d’un bon serrurier

Un bon serrurier doit jouir d’une excellente condition physique. Ceci est utile pour travailler convenablement sur les chantiers de construction. Aussi, il doit faire preuve de minutie et de précision. Dans son travail, le serrurier doit être créatif et à l’écoute. Sans ces qualités, l’artisan ne pourra pas être réellement au service de ses clients.

Par ailleurs, le serrurier doit constamment mettre à jour ses connaissances. Ceci lui permet de maîtriser les systèmes électroniques innovants afin de mieux servir sa clientèle. Pour finir, l’artisan serrurier doit avoir de bonnes qualités relationnelles.

Le salaire et les évolutions de carrière

Pour un serrurier débutant et salarié, le salaire mensuel brut peut tourner autour de 1400 euros. Par ailleurs, lorsqu’il travaille à son propre compte, sa rémunération dépend essentiellement de son chiffre d’affaires. Plus il est capable de trouver des clients et plus sa rémunération est élevée.

Pour ce qui est de l’évolution de carrière, le serrurier a également différentes options. Déjà, pour un artisan débutant, il est très aisé de trouver un travail dans tout l’Hexagone. Il peut travailler dans des ateliers de BTP et sur les chantiers de construction. Le serrurier peut par ailleurs se spécialiser dans la ferronnerie d’art ou dans le maniement de l’aluminium. Pour finir, après plusieurs années d’expérience, le professionnel de la serrure peut s’installer à son propre compte.

Pourquoi faire appel à un serrurier ?

Les professionnels et les particuliers peuvent faire appel à un serrurier pour une intervention rapide. Il peut s’agir de :

  • un cas de perte de clé,
  • une serrure endommagée,
  • un dysfonctionnement de la serrure.

Dans l’un ou l’autre des cas, le serrurier se déplace rapidement chez vous pour les réparations. D’un autre côté, il est possible d’avoir recours aux services de ce professionnel pour assurer la sécurité de votre maison. Il peut par exemple changer les serrures en cas de déménagement ou de perte de vos clés. Aussi, il peut procéder à l’installation des portes blindées. Quelle que soit l’intervention à faire, le serrurier vous évite les pertes de temps tout en assurant un travail de qualité.

A lire aussi :   Dépannage chaudière Bruxelles : pourquoi entretenir sa chaudière tous les ans ?

Aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *