Mon chien a un comportement fugueur comment résoudre le problème ?

300 0
Chien libre

Vous rentrez chez vous et vous vous apercevez que votre chien n’est pas là, il a encore fugué. Il y a de nombreuses raisons qui peuvent amener le chien à fuguer. Un environnement qui change, l’absence journalière de ses maîtres, un bruit gênant. Il existe de nombreuses solutions pour résoudre les problèmes de fugue de son chien, mais il faut avant tout trouver la raison de ses fugues.

Une bonne éducation pour moins de risque de fugue

Une bonne éducation qui débute dès le plus jeune âge du chien est particulièrement bénéfique. De simples habitudes, le faire venir au moment où vous l’appelez, lui apprendre la marche en laisse son de bons exemples. Il faut lui montrer qu’il ne doit pas sortir seul et sans autorisation.

Certaines races de chiens sont plus prédisposées à fuguer. Comme les chiens de chasse ou encore les chiens de traineaux, qui sont des chiens très énergiques. Ils ont de l’énergie à revendre, il faut donc faire en sorte qu’il n’ait pas l’envie de sortir seul.

La peur une cause probable de ses fugues

Les chiens ont toujours une raison de fuguer, et l’une des causes principales est la peur. Un simple bruit, comme le tonnerre, des feux d’artifice, sont souvent des causes de frayeur. Au lieu de rester caché à l’endroit où le bruit s’est produit, il va prendre la fuite.

Avant de prendre des décisions radicales, il faut avant tout identifier les causes de sa peur. Ensuite, vous pourrez le rassurer, pas en le câlinant, prenant dans les bras ou encore en restant près de lui, mais plutôt en l’ignorant. De cette façon il comprendra qu’il n’y a pas de raison valable d’avoir peur.

Dans le sens d’ignorer, il ne faut comprendre, passer à côté de lui sans le voir. Il faut l’occuper, lui détourner son attention, jouer avec lui, sortait faire une promenade, ce n’est pas lui qu’il faut ignorer, mais sa peur.

Opté pour un collier anti-fugue

Il y a souvent de mauvais échos sur les colliers anti-aboiement, ce qui n’est pas le cas pour les colliers anti-fugues, au contraire les éleveurs, le conseil. Il est de plus en plus commun d’en utiliser un quand ne l’on en veut pas clôturer sa propriété. Un collier anti-fugue agit comme une sorte de barrière invisible, le chien sera libre de sortir et aura certaines limites.

Il suffit de mettre le collier anti-fugue au chien, celui-ci agit comme un émetteur face au fil qui délimite son territoire. Ce fil caché dans le sol ou en hauteur vous permet de délimiter un périmètre définissant l’espace de liberté du chien.

Si le chien, dépasse cette limite, l’émetteur se mettra à sonner et vibrer, en plus une petite décharge sera émise si le chien persiste à avancer en dehors de chez lui.

SI l’idée vous intéresse pour traiter la fugue de votre chien, collier-anti-fugue.fr sera vous guider sur l’achat de cet accessoire pour chien, il y a de très bonne explication et surtout des avis sur l’achat de tel ou tel modèle.

Rassurer votre compagnon du mieux que vous le pouvez

Un nouvel environnement peut être une source d’inquiétude pour un chien. Si le chien ne se sent pas chez lui, il aura une seule envie, c’est de fuir pour retourner dans son ancien chez lui, là où il se sentait bien et en sécurité.

Le jour, où vous devez déménager, ou simplement lorsque vous partez en vacances, il suffit de le rassurer. Pour le rassurer, lui faire se sentir bien, apportez avec vous, son coussin, un jouet ou encore sa gamelle.

Un simple objet lui appartenant, qu’il connaît peut avoir un effet immédiat sur son comportement. Vous verrez, il prendra rapidement ses marques, se sentira de nouveau chez lui et toute envie de fuir disparaîtra.

Chien proche cloture

Ne pas penser à la punition

Punir le chien, car il fugue, n’est pas la solution idéale. Il faut prendre sur soi, surtout si le chien revient de lui-même, dans ce cas-là, l’idéal est même de le féliciter, ses escapades dureront moins longtemps et il sera heureux de rester chez lui.

La punition n’est pas efficace si elle est appliquée après une bêtise, il faut la donner au moment même. Si vous infligez une punition lorsqu’il est de nouveau à votre domicile, alors il ne fera pas le rapport entre son erreur à la punition.

Avec ces quelques astuces, votre chien ne fuguera plus. Mais avec un peu de travail, dès son plus jeune âge, il n’y aura même pas besoin d’appliquer quoi que ce soit. Il suffira de passer des moments agréables sans se demander à chaque instant si son chien est parti de la maison.

Pas de commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *