"Nothing" chronique · BHmagazine.fr

« Nothing » chronique


Plus de photos sur Druks Paris.

Hier j’ai rencontré Pharrell Williams, qui je pense n’a plus besoin d’être présenté.
Il était avec Shae, Chad n’était pas là mais non avions quand même 2/3 de N.E.R.D. en face de nous.
Ils étaient là pour nous parler de leur nouvel album « Nothing » prévu pour début Septembre. Et nous avons eu la chance de l’écouter cet album ! Enfin huit titres pour être exacte.

Dans la conférence de presse qui à suivie, Pharrell nous a expliqué que leur inspiration principale pour cet album a été le mouvement Baba Cool. (Ah bon…ok…d’accord.)
Que N.E.R.D. voulaient évoluer et inspirer les gens. Les encourager à réussir.
Qu’il fallait arrêter avec le bling-bling et les filles parfaites, que la vraie beauté est à l’intérieur.
A cela une personne présente dans la salle lui dit (dans un anglais très approximatif) « Si tout ce que tu viens de dire est vrai, donne moi tout ce que tu porte ! » Pharrell esquisse un sourire mais forcément, ne s’exécute pas.

Mais revenons aux titres que nous avons écoutés et à nos premières impressions sur ce futur album.
Nous étions dans une petite pièce en sous sol, sans fenêtre donc, avec en face un mur orné de moulures. Autant dire que ce ne sont pas forcément les meilleures conditions pour une écoute. Mais on ne va pas faire nos fines bouches.
Une personne du staff arrive, plug son iPhone et nous fait écouter les chansons.

Après l’écoute des huit titres il est difficile de donner un avis. Cet album à une forte inspiration rock 70’s/80’s, avec des sonorités à la Queen par moment. Sinon on  y retrouve bien entendu la touche N.E.R.D avec leurs célèbres claviers Korg ou encore leur parfait maniement des percussions.
Pour être honnête une seule chanson m’a vraiment emballée : « Perfect Defect. »
C’est musical, ça bouge, pleins de cuivres sont utilisés. Du vrai et du bon N.E.R.D !
Ensuite dire que c’est un bon ou un mauvais album serait prématuré.
Déjà je n’ai écouté que huit morceaux, pas à la suite, avec des gens autour de toi qui se regarde et ose à peine bougé la tête, comme pour montrer leur sens du rythme.

Je pense qu’un bon album de N.E.R.D. met toujours du temps à s’apprécier. Le jour où j’ai eu « Fly or Die » je l’ai écouté et je n’ai pas du tout aimé. Je l’ai même supprimé de mon ordi.
Et aujourd’hui il fait parti de mes albums préférés.

Wait & see.

Bonus : Ce soir N.E.R.D. est en live à Paris pour le festival Solidays. Le groupe jouera 3 titres de « Nothing » durant leur tournée.
Voici un de ces titres filmé lors d’un live en Angleterre.

BHmagazine.fr. All images are copyrighted by their respective authors. Designed by Cappushino