Max et les Maximonstres · BHmagazine.fr

Max et les Maximonstres

maxmaximonstres

Malheur à Spike Jonze, son film sort le même jour qu’Avatar. Pour ma part entre un film qui pousse la promo virale a son paroxysme et dont le seul interêt semble résider sur une nouvelle avancée technologique et un autre qui est l’adaptation en 2h d’un livre pour enfant de 13 pages, mon coeur n’a pas balancé une seconde.


Résumé pour ceux d’entres vous qui auraient été focalisé sur les films en 3D et les monstres bleus. Max et les Maximonstres (Where the Wild things are en VO) est l’adaptation par Spike Jonze du roman de Maurice Sendak. Ecrit en 1963, ce roman comprenais seulement une dizaine de pages illustrée. Sendak et Jonze correspondaient ensemble depuis XX années et l’auteur évoquait souvent l’idée d’adapter son livre au cinéma. Travaillant sur le scenario parfait depuis de nombreuses années, Spike Jonze est enfin passé à l’acte.

maxmaximonstres2

Max est un enfant de la ritaline, un peu surexité débordant d’imagination, il ne trouve personne avec qui jouer. Sa soeur ado s’en fout et sa mère divorcée n’a pas le temps. Du coup Max craque et fuit en courant un soir de dipsute. Quelquepart dans la nuit il trouve un bateau. Il le prend et aprés une traversée cahotique arrive sur une île. Endroit logé au coeur de son imaginaire, cette île est habitée par les Maximonstres. Grandes peluches tout aussi attachantes qu’étrange, les maximonstres sont tous habités par une sorte de langueur. En arrivant, Max se présente comme leur roi et décide qu’il va les aider dans leur quète du bonheur. S’en suit alors pendant 1h40 bagarres, jeux, fêtes tout ce qu’un enfant peu vouloir faire dans sa vie Max et ses nouveaux potes le feronts.

Je pourrais dire que le film de Jonze est filmé très justement, parler de la B.O de Karen-O ou du sens du rythme. Je pourrais analyser la manière dont chaque monstres cristallise la violence des emotions et sentiments dans la tête d’un enfant de 9 ans. Mais pour moi la vraie raison d’être de ce film est beaucoup plus gratuite, plus poétique. Max et les maximonstres c’est un peu comme un calîn, ca ne sert pas à grand chose mais c’est agréable le temps que ca dure.

Note : 4/5

BHmagazine.fr. All images are copyrighted by their respective authors. Designed by Cappushino